Ligue des champions/USMA-WAC: « La concentration et l’envie de vaincre, clés de la qualification en finale »

Partager sur votre compte
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

ALGER – La concentration et l’envie de vaincre seront les clés de la qualification en finale de la Ligue des champions africaine de football, a estimé jeudi l’entraîneur de l’USM Alger Paul Put, à la veille de la demi-finale aller contre le WA Casablanca (18h00) au stade du 5-juillet d’Alger.

« J’ai relevé depuis le début de notre préparation pour le match du WAC un engagement total et une grande envie chez les joueurs. Nous n’avons pas eu beaucoup de temps pour préparer ce rendez-vous, notre dernier match en quarts s’est déroulé samedi. La réaction des joueurs était positive. En tant que staff technique, nous avons tout prévu et l’équipe sera prête », a déclaré le technicien belge en conférence de presse organisée à la salle de conférences du complexe Olympique Mohamed-Boudiaf (Alger).

Sur la stratégie à adopter face aux Marocains, Put a expliqué qu’il n’avait pas d’autres choix que d’opter pour la stabilité.

« Il n’y a pas plusieurs options offertes et nous ne pouvons donc pas chambouler l’équipe qui a affronté Ferroviario du Mozambique même si les attaquants alignés n’ont pas réussi à marquer de but. Nous sommes pris par le temps, le mieux serait de continuer à faire confiance au même groupe », a-t-il ajouté, avertissant ses joueurs de la « redoutable » formation marocaine.

« J’ai bien étudié le jeu du WA Casablanca hors de ses bases. Ils sont bien positionnés derrière et évoluent en contres rapides, comptant notamment sur un bon avant-centre et des ailiers rapides. Nous devons faire très attention et éviter les erreurs surtout que nous sommes appelés à prendre l’initiative et construire le jeu vu que nous allons jouer à domicile », a averti le coach usmiste.

Par ailleurs, Put n’a pas caché son inquiétude quant à l’état de la pelouse du stade du 5-juillet: « Les responsables du stade n’ont pas pu améliorer la qualité de la pelouse, ce qui pénalisera certainement l’équipe qui voudra construire le jeu et poser le ballon. Ce n’est pas le moment de trouver des excuses et nous devons nous adapter à toutes les situations ».

« Tout donner »

L’ancien sélectionneur du Burkina Faso a également insisté sur la solidarité entre les trois compartiments lors de cette manche aller.

« La clé de la qualification en finale est la concentration tout au long des 90 minutes, cela nous évitera de prendre des buts. Il ne faut pas oublier aussi de se porter vers l’attaque et marquer des buts si l’occasion se présente évidemment », poursuit Put.

De son côté, le latéral droit de l’USMA, Rabie Meftah, a indiqué que l’équipe était consciente de la mission qui l’attendait vendredi, promettant de « tout donner » pour sortir avec un résultat positif.

« Nous allons affronter une équipe du WAC composée d’excellents joueurs, mais surtout d’attaquants très dangereux. Il est important de ne pas encaisser de but chez nous pour entamer le match retour dans des conditions favorables. Les chances sont égales. Nous ne craignons aucun adversaire quand nous sommes au mieux de notre forme. Nous tenterons de profiter de leurs points faibles », a analysé le défenseur international.

Meftah se souvient encore de l’amère défaite contre les Congolais du TP Mazembe en finale de Ligue des champions en 2015. « Cet échec est dans nos esprits. Pour cela, je lance un appel aux supporters pour se déplacer vendredi en masse pour nous soutenir », a conclu l’ancien joueur de la JS Kabylie.

L’USM Alger s’est qualifiée en 1/2 finale aux dépens des Mozambicains de Ferroviario Da Beira, alors que le WA Casablanca a écarté les tenants du titre, les Sud-Africains de Mamelodi Sundowns.

Le match retour WAC-USMA est prévu entre le 20 et le 22 octobre prochain au Maroc.APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *