Ballon d’or El Heddaf 2017 : « Ghoulam mérite amplement cette distinction » (Paolo Maldini)

Partager sur votre compte
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
 ALGER – Le défenseur international algérien Faouzi Ghoulam mérite amplement le Ballon d’or algérien pour l’année 2017″ a assuré lundi à Alger la légende vivante du football italien, l’ancien latéral gauche du Milan AC Paolo Maldini, invité d’honneur de cette cérémonie, prévue dans la soirée à l’Opéra d’Alger pour décerner le trophée au joueur du SSC Napoli.

« Ghoulam évolue dans un poste difficile, au sein d’un championnat que beaucoup considèrent comme l’un des plus durs au monde. Ce qui ne l’empêche pas d’être époustouflant, et même indispensable au Napoli » a indiqué « Il Bello » en conférence de presse à l’Hôtel Sheraton d’Alger, assurant que son « jugement est fiable », car considérant « qu’il n’y a pas mieux qu’un arrière gauche, pour juger un autre latéral gauche ».

Maldini (49 ans), qui a dévoué toute sa carrière de joueur au Milan AC (1985-2009) a poursuivi en affirmant connaître d’autres joueurs algériens évoluant en Europe, notamment Yacine Bahimi et Ryad Mahrez. Mais d’après lui, « c’est Ghoulam qui a eu le meilleur rendement en 2017 », faisant que ce soit lui qui « mérite le plus » cette distinction.

« Ghoulam a été aussi époustouflant que Mahrez en 2016. Je ne suis pas fan de Leicester, mais croyez-moi, je me suis retrouvé à suivre régulièrement cette équipe essentiellement par rapport à l’international algérien, car ce qu’il faisait sur le terrain était vraiment fantastique. Sincèrement, c’était un réel plaisir de le voir jouer » a assuré le fils de l’ancien sélectionneur italien, Cesare Maldini, à propos du meneur de jeu des « Foxes », ajoutant que pour lui, « Ghoulam mérite le Ballon d’or 2017 autant que Mahrez en 2016 ».

Maldini a indiqué qu’il « ne connait pas bien l’Algérie », car c’est un pays qu’il « visite pour le première fois », mais il s’est dit « agréablement surpris » par la qualité de l’accueil qui lui a été réservé, notamment, de la part de certaines personnes qui se sont présentées comme étant des supporters de l’USM Alger.

« Je ne savais pas qu’il y avait un club en Algérie qui s’identifie au Milan AC. Cela me fait énormément plaisir et je lui souhaite ainsi qu’à ses supporters beaucoup de réussite » a tenu à faire savoir l’ancien latéral gauche du Milan AC.

Interrogé à propos des attaquants qui lui ont donné le plus de fil à retordre pendant sa carrière de joueur « Il Bello » a cité sans hésiter l’Argentin Diego Maradona et le Brésilien Ronaldo, en s’estimant « heureux » de ne pas avoir eu « la malchance de croiser Lionel Messi » qu’il considère comme l’actuel meilleur joueur au monde.

« Messi est très bon. Il ne lui manque qu’une Coupe du monde. Le jour où il la gagnera, il deviendra l’égal de Maradona » a cependant tenu à souligner Maldini.

La cérémonie du Ballon d’or 2017 se déroulera lundi soir, à partir de 19h00, dans le nouvel Opéra d’Alger, à Ouled Fayet. Le suffrage de cette année a récompensé le latéral gauche de l’SSC Napoli, Faouzi Ghoulam, qui succède au palmarès à Ryad mahrez, sacré Ballon d’or algérien en 2016.

 Source : APS
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Souscrivez à notre Newsletter
Vous serez informé de nos mises à jour importantes : images - vidéos - événements
Merci pour votre inscription et de votre confiance
Votre vie privée sera respectée.
Don't miss out. Subscribe today.
×
×