1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

ALGER - Le sélectionneur de l'équipe d'Algérie de football, Lucas Alacaraz, a indiqué mercredi que son équipe jouerait pour la gagne contre le Cameroun samedi à Yaoundé (17h00) pour le compte de la cinquième et avant-dernière journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018.

"Au-delà du classement FIFA, je voudrai remporter cette rencontre. Nous allons à Yaoundé pour gagner. Nous allons tout faire pour renouer avec la victoire et redonner de la joie au public même si l'équipe est éliminée", a déclaré Alcaraz en conférence de presse au centre technique national à Sidi-Moussa (Alger).

La rencontre entre le Cameroun et l'Algérie est sans enjeu puisque les deux sélections sont d'ores et déjà éliminées de la course à la Coupe du Monde Russie-2018. L'Algérie, qui reste sur un double échec face à la Zambie (3-1, 1-0), est lanterne rouge du groupe B avec un seul point, devancée par le Cameroun (3 pts). La qualification dans ce groupe se jouera entre le Nigeria (10 pts) et la Zambie (7 pts), lesquels s'affrontent samedi à Uyo.

Interrogé sur la mise à l'écart du trio Bentaleb, Slimani et Mahrez, non-retenu pour le match de samedi, le technicien espagnol a estimé que leur absence n'aura pas d'incidence sur le rendement de l'équipe.

"Nous travaillons dans d'excellentes conditions et l'ambiance dans le groupe est très bonne. J'ai déjà travaillé avec la majorité des joueurs à l'exception du défenseur de l'USM Alger Farouk Chafai", a-t-il affirmé.

La sélection algérienne se rendra jeudi à Yaoundé à bord d'un vol spécial pour affronter son homologue des Lions Indomptables du Cameroun.

Quant à la demande sur son avenir à la tête des Verts, d'autant que plusieurs l'annoncent sur le départ à l'issue du match de la dernière journée des qualifications du Mondial face au Nigeria en novembre prochain, l'ancien coach de Grenade n'a tout simplement pas soufflé mot à ce sujet.

"L'objectif qu'on m'a assigné est d'aller le plus loin possible dans la CAN-2019"

Par ailleurs, Lucas Alcaraz, a affirmé que l'objectif qui lui a été assigné dans le contrat le liant à la Fédération algérienne de football (FAF) était de qualifier l'équipe nationale à la Coupe d'Afrique des nations-2019 (CAN-2019) et d'aller le plus loin possible dans le tournoi.

"Je suis lié à la Fédération algérienne de football par un contrat et l'objectif qui m'a été assigné dans ce contrat consiste à qualifier l'équipe nationale à la CAN-2019, puis à aller le plus loin possible", a-t-il indiqué en conférence de presse au Centre technique national de

Sidi-Moussa, affirmant que d'éventuels faux-pas contre le Cameroun et le Nigeria, pour le compte des 5e et 6e journées des qualifications au Mondial 2018 "ne risquent pas de remettre en cause" son avenir.

Après la double défaite de l'Algérie contre la Zambie (3-1, 1-0) pour le compte des 3e et 4e journées des qualifications au Mondial-2018, synonyme d'élimination de la course au rendez-vous russe, des bruits ont commencé à circuler concernant l'avenir d'Alcaraz à la tête des Verts et que cette insuffisance de résultats allait peut-être conduire à une rupture de son contrat avant qu'il ne soit arrivé à terme.

La dernière sortie médiatique du Bureau fédéral, ayant annoncé il y a deux semaines que finalement, il ne maintiendrait Alcaraz que jusqu’au dernier match contre le Nigeria, avant de discuter à nouveau de son avenir, n'a fait qu'accentuer le doute qui planait sur l'avenir de l'Espagnol au-delà du 6 novembre prochain.

La sélection algérienne n'a disputé qu'un seul match dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations-2019, remporté à domicile contre le Togo (1-0).

"C'est moi seul qui ai décidé d'écarter certains joueurs"

Le sélectionneur espagnol de l'Algérie, Lucas Alcaraz a affirmé avoir été "le seul" à décider la mise à l'écart de certains cadres de l'équipe, comme Ryad Mahrez, Islam Slimani et Nabil Bentaleb, ajoutant avoir agi dans "le bien de la sélection" sans "aucune pression" ni d'intervention extérieure.

"Les joueurs sont sélectionnés en équipe nationale sur la base de quatre critères importants, à savoir : les besoins de la sélection, le rendement en club, le rendement en sélection et les besoins du match immédiat" a-t-il commencé par expliquer, avant d'ajouter qu'actuellement, Mahrez, Slimani et Bentaleb "ne remplissent pas les conditions exigées", d'où leur non convocation, en assurant qu'il s'agit là de "l'unique raison" ayant motivé cette décision.

Interrogé à propos du cas Faouzi Ghoulam, qui ne s'est pas présenté au stage des Verts à Sidi-Moussa, Alcaraz a carrément évité la question, considérant qu'il n'y avait pas de "cas Ghoulam", et que par conséquent, il n'y avait pas besoin de s'étaler sur le sujet.

"Ghoulam est tombé malade et son club employeur a publié un communiqué officiel pour confirmer son incapacité à faire le déplacement à Alger. Je pense que tout a été dit" a indiqué l'Espagnol en conférence de presse au Centre technique national de la FAF.

Concernant le nombre relativement important de joueurs locaux qu'il a convoqué pour les déplacements au Cameroun, Alcaraz a expliqué qu'après quelques mois en Algérie, il a commencé "à connaître un peu mieux" les sociétaires du championnat de Ligue 1 Mobilis, ajoutant avoir fait son travail de sélectionneur, en donnant une chance aux plus méritants d'entre eux.

"Nous avons convoqué huit joueurs locaux pour le Cameroun, dont quatre nouveaux, qui honorent leur toute première sélection en équipe "A". Mais ils sont en forme et ils ont la motivation. Donc, ça valait le coup de leur faire confiance, et tout ce que j'espère désormais, c'est qu'ils feront long feu en sélection" a-t-il conclu.APS