1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 4.63 (4 Votes)

ALGER - La Ligue de football professionnel (LFP) et la direction du stade 5-Juillet "doivent coordonner leurs calendriers à l'avenir, pour une meilleure gestion de cette enceinte" a préconisé mardi le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, en marge d'une visite inaugurale à la foire d'Alger.

"Le travail de la Ligue est étroitement lié à celui de la direction du stade 5-Juillet, car certains des matchs qu'elle programme s'y déroulent. Il est donc nécessaire que ces deux structures coordonnent leurs actions à l'avenir, pour éviter d'éventuels désagréments", a indiqué Ould Ali après l'inauguration du Salon du sport et de la remise en forme au Palais des Expositions (SAFEX) d'Alger.

L'USM Alger et le MC Alger, les deux derniers clubs à avoir utilisé le stade du 5-Juillet pour leurs joutes continentales se sont en effet plaints de l'état désastreux dans lequel se trouve actuellement la pelouse du grand terrain, affirmant qu'elle n'aidait point leurs joueurs dans leur quête de bien représenter le football algérien sur la scène africaine.

Une situation qui a même géré une certaine consternation chez l'opinion publique, surtout au vu des gros investissements qui ont été faits pour réaliser cette nouvelle pelouse.

"Nous avons mené une enquête pour essayer de comprendre ce qui s'est passé, et il s'est avéré que la direction du stade 5-Juillet a récupéré cette enceinte plus tard que prévu, car l'USM Alger a continué à y recevoir jusqu'à la mi-juillet. Ainsi, le semis ne s'est pas fait dans les temps, et lorsque la nouvelle saison a démarré, le gazon n'avait pas encore bien pris. Le fait que le 5-Juillet ait abrité les matchs de l'USMA et du MCA à seulement 24 heures d'intervalle n'a pas été pour arranger les choses" a encore expliqué le ministre.

Un calendrier "mieux élaboré" est donc préconisé pour éviter ce genre de désagréments à l'avenir, ce qui implique une étroite collaboration entre la LFP, la direction du 5-Juillet et toutes les autres structures concernées.

"Cette coordination doit s'étendre à tous les stades d'Algérie, même à Constantine, Oran et Annaba, car même là-bas, les jardiniers doivent avoir le temps de faire correctement leur travail, entre la fin de la première saison et le début de la seconde" a encore préconisé Ould Ali, espérant que "la réception des stades de Baraki et Douéra, d'ici 2019, permettra de réduire la grosse charge qui pèse actuellement sur les stades Tchaker et le 5-Juillet".APS