27/01/2022

Galeries vidéos et photos

Equipe d'Algérie-Ligue 1 et Coupes

Finale Coupe Arabe FIFA : Tunisie – Algérie , Les notes des Verts

sacre algérie coupe Arabe
0Shares

DOHA – L’Algérie remporte la Coupe arabe 2021 de la Fifa, en battant la Tunisie 2-0 (après prolongations), en finale du tournoi, disputée samedi à Doha, ponctuant ainsi un parcours sans faute des Verts et une consécration plus que méritée. La finale a été très équilibrée. Mais l’Algérie a su comment trouver le chemin des filets sur un splendide but de Amir Sayoud. Avant que Yacine Brahimi ne corse l’addition dans le temps additionnel de la 2e prolongation.

 La fiche du match : TUNISIE – ALGERIE (0-2): 

Tunisie : 22- Moez Hassen, 2- Bilel Ifa, 3- Montassar Talbi, 6- Ghaylan Chaaleli(18- Saad Bguir, 100’), 7- Youssef Msakni ©, 10- Hannibal Mejbri (15- Ali Ben Romdhane, 87’), 11- Seifeddine Jaziri, 13- Ferjani Sassi, 14- Mohamed Ben Hmida (12- Ali Maaloul, 100’), 20- Mohamed Drager, 23- Naim Sliti (9-Mohamed Ben Arbi, 109’).
Entraîneur : Mondher Kebaier.
Algérie : 23– Raïs M’Bolhi ©, 3- Houcine Benayada (12- Mohamed Amine Tougaï, 120’+1’), 20- Lyes Chetti, 19- Abdelkader Bedrane, 5- Djamel-eddine Benlamri, 18- Houssem Mziregue (17- Zakaria Draoui, 91’), 14- Sofiane Bendebka (5- Mehdi Tahrat, 117’), 10- Youcef Belaïli, 7- Tayeb Meziani (8- Amir Sayoud, 65’), 11-Yacine Brahimi, 9- Baghdad Bounedjah.
Entraîneur : Madjid Bougherra.

 

Tunisie – Algérie : Les notes des joueurs algériens : 

M’Bolhi (7.5/10): Raïs a sorti un grand match, il a réussi des arrêts très décisifs durant les 12 minutes. Il s’est incliné qu’une fois quand Bilal El Aïfa a tapé de la tête sur la barre transversale. Il a été élu meilleur gardien du tournoi.

Benayada (7/10): Il a fait un grand match aussi, il s’est battu avec conviction. Il a fait une erreur de laisser El Aïfa placer sa tête sur la transversale de M’Bolhi en début de première mi-temps. Sinon il a gagné beaucoup de duels et il a participé aux attaques des Verts.

Chetti (7.5/10): Il s’est battu sur son côté gauche, il a eu le mérite de ne pas prendre un deuxième carton jaune en proposant un jeu propre. et cela malgré la provocation des tunisiens qui voulaient le pousser à l’erreur.

Benlamri (6.5/10): Il avait de la grinta et de l’envie , mais sur les balles aériennes il était souvent court comme sur le Corner de la dernière chance, un joueur tunisien a failli reprendre de la tête face à M’Bolhi. Sinon sur les duels, il en a gagné pas mal.

Bedrane (7/10): Une bonne lecture du jeu de l’adversaire. Il s’est battu comme un lion contre des tunisiens hyper-motivés et malins dans la provocation surtout. Il lui a manqué la bonne détente sur les ballons hauts.

Mrezigue (6/10):  Il a excellé dans la récupérations et la bonne anticipation pour bloquer les ballons adverses. Mais quand il relance, une fois sur trois c’est pour l’adversaire. Il doit garder son sang froid et faire les bons choix, c’est un futur cadre de l’équipe d’Algérie. Il a été remplacé par son coéquipier au CRB, Zakaria Draoui à la 91e minute.

Bendebka (6.5/10): Sofiane s’est donné sans aucune retenue, un joueur toujours généreux dans les efforts. Il a gêné le jeu de l’adversaire, il était très vif. Mais il a apporté peu de solutions aux attaquants.

Meziani (3/10) : Il a raté une occasion monumentale sur une passe sur un plateau d’or de Bounedjah à la 20e minute. Ses débordements n’apportent rien à ses coéquipiers. Il apporte de l’animation en dehors des 18m adverses. C’est Amir Sayoud qui le remplace à la 65e minutes. Chose que M Bougherra aurait du faire lors des matchs face au Maroc , l’Egypte et le Qatar, on l’a signalé plusieurs fois.

Sayoud (7/10) : Rentré à la 65e minute à la place de Meziani, Amir a eu du mal à rentrer dans le match, après 12 jours sans compétition. Amir a débloqué la situation à la 99e minute sur une splendide frappe des 22 mètres suite à une belle talonnade de Bounedjah. Il a eu le trophée de l’homme du match en jouant que 55 minutes.

Brahimi ( 7.5/10): Il a mené la vie dure aux défenseurs tunisiens. Ils étaient à 3 sur lui quand il a le ballon.  Il inscrit le 2e but des Verts en partant des 65 mètres, et devant une cage vide à la 120e +5. Il est élu meilleur joueur du tournoi ( ballon d’Or adidas).

Belaïli (7/10): L’artiste et petit prince oranais a brillé techniquement. Il était très généreux dans les efforts. Youcef mène la vie dure aux joueurs tunisiens, qui voulaient le provoquer pour s’en débarrasser via une expulsion. Il a eu le prix de ballon d’argent Adidas.

Bounedjah (8.5/10): Baghdad a été très généreux, il était présent en attaquant et en défense, là où le ballon se trouve. Il a raté quelques occasions. Mais il a délivré de belles passes comme celle vendangée par Meziani à la 20e minute. Et surtout celle qui a permis à Sayoud à se retrouver à 22 m face au gardien Tunisien pour placer son spendide but, un but de la délivrance.

Madjid Bougherra (6/10):  Il a eu un coaching globalement bon, sauf qu’il s’entête à aligner Meziani. Alors que le joueur a eu des ratés énormes. Face au Maroc deux fois et on l’a vu hier. Il a eu enfin le courage et l’audace de faire rentrer Amir Sayoud ( 65e minute)l’homme de la délivrance. Un joueur qui ne rentre pas dans le plan tactique de Bougherra, et qui a été laissé au frigo dans des matchs décisifs : Egypte – Maroc.

 www.algerie.football