Algérie-Cap Vert (2-3): les Verts touchent le fond, Madjer sur la sellette

Partagez sur vos compte, vous nous rendez service
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Shares

ALGER  (APS)- L’équipe nationale de football a complètement raté sa sortie en amical en s’inclinant vendredi soir, à la surprise générale, face au Cap Vert (2-3) en match disputé au stade du 5-juillet d’Alger, au moment où l’avenir du sélectionneur national Rabah Madjer est plus que jamais incertain.

Bénéficiant pour la première fois de l’ensemble de son effectif, depuis son arrivée à la tête des Verts en octobre dernier, Madjer a échoué à trouver la solution face à une excellente équipe du Cap Vert (58e au dernier classement de la Fifa), qui n’a pas volé sa victoire.

Après une entame de match parfaite, réussissant à ouvrir le score dès la 4e minute de jeu par l’entremise de Ray Bensebaini, les Verts se sont fait reprendre rapidement par les visiteurs qui allaient égaliser à la 13e minute grâce à Ricardo Gomes.

Devant une très faible affluence, l’équipe nationale a réussi à reprendre l’avantage, contre le cours du jeu, par l’entremise de Baghdad Bounedjah (30e), mais c’était sans compter sur la détermination des Cap-Verdiens qui ont réussi en seconde période à renverser la vapeur grâce à Mendes (66e) et Julio Tavares (71e), ce dernier a profité d’une boulette du gardien de but Faouzi Chaouchi pour offrir la victoire aux siens.

Au cours de cette rencontre, la défense algérienne était dans un jour sans, commettant des fautes de débutants qui ont fait le bonheur de l’équipe du Cap Vert, composée de joueurs assez vifs et techniques, alors que le compartiment offensif à raté un nombre incalculable d’occasions, notamment par Baghdad Bounedjah, qui auraient pu faire la différence.

Le Cap Vert a fait preuve en revanche d’un grand réalisme, parvenant à marquer trois buts sur l’ensemble des quatre occasions procurées par les joueurs de l’entraineur portugais José Rui Aguas durant la partie.

Madjer dos au mur

Cette surprenante défaite prolonge la mauvaise série du coach national Rabah Madjer, concédant par l’occasion son troisième revers de rang, dont celui avec l’équipe A’, composée de joueurs locaux, le 9 mai à Cadix (Espagne) face à l’Arabie saoudite (2-0).

D’aucuns s’interrogent sur l’avenir de l’homme à la célèbre talonnade, de plus en plus incertain, alors que les supporters présents dans l’enceinte olympique n’ont pas hésité à demander sa tête et réclamer le retour de l’ancien sélectionneur le Bosnien Vahid Halilhodzic.

Les Verts sont appelés tourner la page du Cap Vert et se tourner vers l’autre test, et pas des moindres, prévu le 7 juin à Lisbonne au Portugal (20h15), champion d’Europe en titre.

Pour ces deux matchs tests, le coach national Rabah Madjer a dû se passer des services du défenseur central Rafik Halliche et du milieu de terrain Sofiane Feghouli, blessés, alors que le gardien de but Rais M’bolhi a demandé à être dispensé.

Le prochain match officiel de l’E.N se jouera en septembre prochain face à la Gambie à Banjul, dans le cadre de la 2e journée (Gr.D) des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2019 au Cameroun.

Laisser votre commentaire