Après la sortie médiatique de Belmadi sur l’arbitrage, la FIFA commence à bouger

La sortie médiatique de l’entraîneur national Djamel Belmadi a incité la FIFA à se pencher sur le problème d’arbitrage en afrique. Djamel Belmadi a pointé de doigt la CAF pour sa géométrie variable concernant la désignation des arbitres. Surtout lors de la confrontation de l’équipe nationale d’Algérie face à son homologue zambienne.

La FIFA aurait demandé des explications à la CAF, à la lumière des déclarations faites par Belmadi à l’Agence de presse algérienne (APS) . Belmadi a accusé la CAF de recourir à un jeu de coulisses. Le but de freiner l’équipe d’Algérie dans son parcours ascendant.

En plus du problème de l’arbitre Comorien, la Confédération africaine de football (CAF) a désigné un arbitre burkinabé pour diriger le match Algérie – Botswana pour le compte de la 6e journée des éliminatoires. Mais le Burkina Faso se trouve dans le groupe de l’Algérie pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Ce qui pousse Djamel Belmadi et le public algérien à se poser vraiment des questions. 

L’arbitre Burkinabé pouvait massacrer l’équipe d’Algérie en distribuant de nombreux cartons jaunes pour les joueurs de l’équipe d’Algérie. D’ailleurs l’arbitre a été très complaisant face au jeu dur produit par les joueurs du Botswana.

On apprend que la  FIFA a promis à Belmadi de garantir de meilleures conditions à l’équipe nationale algérienne. Cela  après avoir reçu un rapport détaillé expliquant l’injustice que l’arbitre comorien avait infligée lors du match contre la Zambie.  Le comorien a accordé deux pénalités imaginaires qui ont fait perdre deux points à l’Algérie.

D’autant que le match nul obtenu par l’Algérie face à la Zambie a fait perdre à l’Algérie une place dans le classement FIFA. Belmadi a expliqué, après la fin des matches de qualification, en conférence de presse, que l’Algérie a déposé une doléance auprès des instances officielles et qu’elle ne restera pas silencieuse sur leurs droits, tout en adressant un message aux autorités algériennes pour préserver toutes leurs chances. Tout doit être mis en place avant le début des éliminatoires. On apprend aussi que l’arbitre comorien M Adelaid Ali Mohamed aurait reçu un questionnaire de la FIFA. Il doit répondre à ce questionnaire par rapport à sa prestation médiocre lors du match Zambie-Algérie. Wait and see. MSalgerie.football

 Lire d’autres articles sur l’équipe d’Algérie 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :