Coupe de la CAF : Le match Renaissance FC – ESSetif annulé , la JSK s’impose au Niger

Partager cet article sur les réseaux sociaux
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

ALGER (APS) – Le milieu de terrain de l’ES Sétif, Amir Karaoui, a indiqué que l’annulation du match du 2e tour préliminaire (aller) de la Coupe de la Confédération africaine de football, qui devait se jouer mercredi face aux Tchadiens de Renaissance FC au stade Idriss-Mahamat-Ouya de N’djamena, constituait “un scénario inattendu”.

“Nous avons bien préparé cette rencontre avec l’intention de revenir avec un bon résultat de N’djamena, mais grande fut notre surprise en constatant que le match est annulé. Nous ne nous attendions nullement à un tel scénario”, a affirmé Karaoui à la page officielle Facebook de l’Entente.

Le match Renaissance FC – ES Sétif a été annulé en raison d’un conflit entre la fédération tchadienne et son ministère des sports. Les joueurs de l’ESS ont été interdits d’accès mardi au stade pour effectuer leur ultime séance d’entraînement qui devait se dérouler à l’heure du match. Ils ont dû rebrousser chemin pour effectuer leur dernier galop au niveau du terrain de leur hôtel.

“Maintenant, nous devons tourner la page de la compétition africaine et nous consacrer au championnat, dont le prochain rendez-vous à domicile face au Paradou (dimanche, ndlr)”, a-t-il ajouté.

En attendant la décision de la Confédération africaine de football concernant l’issue à donner à cette affaire, le match retour (si match retour y aura) est fixé au 5 ou 6 janvier au stade 8-Mai-1945 de Sétif.

Le club sétifien s’était déjà qualifié par le passé sans même jouer en Coupe africaine : en 1981 face aux Nigériens de Zinder et en 2014 devant la formation gambienne de Steve Beko.

La JS Kabylie s’est imposée devant l’US Gendarmerie Nationale du Niger sur le score de 2 à 1 (mi-temps : 1-1), en match aller du second tour préliminaire de la Coupe de la Confédération africaine de football, disputé mardi à Niamey.

La JSK a ouvert le score par Ryad Bensayah (26′), avant que l’USGN n’égalisé sur penalty par Amadou Darankoum (31′). Le but de la victoire des Algériens est un but contre son camp de l’équipe nigérienne à la 88e.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *