CRBélouizdad : 56 éme anniveraire du club , dans une gestion chaotique d’un président souvent absent

Partagez sur vos compte, vous nous rendez service
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Shares

Le CRBélouizdad vit les pires moment de son histoire à l’occasion de son 56 éme anniverssaire de la création du club ( suite à la fusion de deux clubs de Belcourt : le Widad Riadhi Belcourt et le Club Athéltique de Belcourt) , le club est géré commune une épicerie, par un novice du football M Bouhafs, sa gestion est chaotique : le club a  perdu 70 % de ses joueurs à cause des salaires impayés, la CRL les a libérés, il sont au moins 16 joueurs, il faut être un mauvais gestionnaire pour laisser filer des joueurs comme Draoui et Salhi, les nouvelles recrues se sentent piégées, ils menacent de ne pas reprendre les chemins des entraînements, à cause de leur argent qui ne leur pas été versé comme convenu lors de leur signature, il y a juste quelques jours.

Des joueurs du CRBélouizdad au guichet de banque pour encaisser leurs chèques de signature.

Des joueurs se sont rendus à la banque, et à la surprise générale ils se sont rendus compte qu’ils ont reçu des chèques en bois, aucun n’a pu encaisser le chèque reçu lors de l’engagement avec le club.
Les joueurs menacent maintenant de résilier leurs contrats, la reprise des entraînements plus que jamais menacée, il est grand temps aux instances responsables du football algérien d’introduire une licence de management pour pouvoir présider un club de ligue 1 ou 2. Il faut balayer en dehors du tapis vert les “tranbedistes” et autres opportunistes de tout genre, qui ont cassé ce qui reste du football algérien. algerie.football

Laisser votre commentaire