CRBélouizdad : Le ras le bol de Todorov contre les promesses bidons de Bouhafs et des supporteurs “donneurs de leçons”

Partagez sur vos compte, vous nous rendez service
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’entraîneur Serbe du CRBélouizdad a menacé de jeter l’éponge si le pseudo-président M Bouhafs , ne tient pas sa promesse de régulariser les joueurs d’ici mardi, la situation du Chabab est chaotique, les joueurs sont abandonnés depuis des mois à leur sort, les joueurs recrutés à l’inter-saison ont eu tout le mal du monde de trouver un hébergement sur alger,  les salaires des joueurs ne sont pas versés, malgré les promesses du président , qui ne sont jamais tenues.

Comment peut-on expliquer qu’un club qui a gagné une coupe d’algérie, puisse rentrer d’un stage de tunisie par route et sans aucun dinars dans les poches du responsable du stage, l’équipe a du manger à crédit dans un restaurant de l’est algérien, même un club d’inter-quartier n’aurait pas connu une telle situation. 

Même à l’époque du président Réda Malek, les joueurs n’ont pas connu une situation aussi chaotique, il y avait des retards dans le versement des salaires certes, mais on est pas arrivé à cette situation où les joueurs ont observé plusieurs grèves pour exiger le paiement des salaires.

On se pose la question, comment un homme inconnu dans le milieu du football, a pu prendre la présidence d’un grand club comme le Chabab , sans aucune garantie financière, au fait a t-on transféré l’argent du transfert de Slimani du sporting de lisbonne à Leicester?, si c’est non pourquoi on ne l’a pas fait en respectant la réglementation qui exige le transfert de cet argent sur le compte bancaire du club et non sur le compte personnel?. 
Mardi prochain, si les joueurs ne reçoivent pas leur virement, les joueurs vont surement rentrer en grève, et l’entraîneur Todorov risque de jeter l’éponge, il se dirigera surement à la Fifa pour exiger le paiement de ses salaires.

Signalons aussi le ras le bol de Todorov contre les pseudo-supporters “donneurs de leçons” qui insultent les joueurs, au lieu de leur apporter le soutien qu’il faut,  et qui croient qu’à leur place ils auraient pu faire mieux, et pourtant les supporters du Chabab sont connus pour leur grande patience et leur soutien inconditionnel à leur équipe. algerie.football

Laisser votre commentaire