Demi-finale LDC , ESS – Al-Ahly : l’Entente doit remonter deux buts pour jouer sa 3 éme finale

Partagez sur vos compte, vous nous rendez service
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Shares

ALGER : APS – L’ES Sétif tentera mardi d’arracher sa qualification pour la finale de la Ligue des champions d’Afrique de football pour la troisième fois de son histoire, à l’occasion de la réception de l’ogre d’Al-Ahly du Caire mardi au stade du 8-mai 1945 (20h00), dans le cadre des demi-finales (retour) de la prestigieuse compétition des clubs dont le vainqueur final disputera le mondial aux Emirats arabes unis.

Battus à l’aller au Caire (2-0), les Sétifiens seront appelés à sortir le grand jeu face au finaliste malheureux de la dernière édition, dans “une mission difficile mais pas impossible”, comme l’a si bien indiqué le maître à jouer de l’Entente Abdelmoumen Djabou.

“La mission reste difficile mais pas impossible. Les joueurs sont prêts pour relever le défi. Quand l’ESS est dans son jour, le nom de l’adversaire importe peu”, a rassuré le capitaine sétifien, dont l’apport pourrait être déterminant dans ce choc.

Le président du club Hassan Hamar abonde dans le même sens, puisqu’il s’est dit “confiant” quant à la possibilité de son équipe de passer l’écueil d’Al-Ahly.

“J’ai confiance en mes joueurs pour renverser la vapeur et atteindre la finale. Nous allons aborder cette rencontre avec la ferme intention d’arracher notre billet qualificatif. C’est un rendez-vous important.

Les joueurs auront une prime spéciale en cas de qualification. Pour moi, il s’agit d’une finale avant la lettre”.

Pour ce match décisif, l’entraineur marocain de l’ESS Rachid Taoussi pourra disposer de l’ensemble de son effectif, puisque aucune blessure n’est à déplorer.

— Carteron prépare sa revanche —

La détermination et l’envie de sortir “indemne” de l’expédition sétifienne sont les mots d’ordre chez les joueur de l’entraineur d’Al-Ahly Patrice Carteron, qui visent une deuxième finale de rang.

“L’ES Sétif est une équipe qui a une grande popularité et qui a plusieurs milliers de fans. J’ai eu déjà une expérience face à cette équipe lorsque je dirigeais le TP Mazembe. Il y aura beaucoup de monde au stade.

Lire aussi: Ligue des champions d’Afrique: choc explosif entre le ES Sétif et WA Casablanca vendredi à Sétif.

On doit bien gérer cette pression. On aura deux buts d’avance, mais on n’est pas encore qualifiés. C’est vrai que nous allons à Sétif avec un avantage, mais j’estime que nous devons sortir le grand jeu pour repartir avec la qualification”, a indiqué Carteron.

L’entraineur français ne semble pas oublier la déconvenue concédée en septembre 2014 face à l’Entente. Alors entraineur du TP Mazembe, Carteron s’est fait éliminer à ce même stade de la compétition (aller : 2-1, retour 3-2).

La délégation d’Al-Ahly a rallié Alger dimanche en présence de 20 joueurs.

Le club égyptien qui compte 8 trophées de Ligue des champions dans son riche palmarès s’est qualifié au dernier carré aux dépens des Guinéens de Horoya (aller : 0-0, retour : 4-0), alors que l’ESS a éliminé le tenant du titre le WA Casablanca (aller : 1-0, retour : 0-0).

Rappelons que la formation sétifienne avait déjà passé l’écueil d’Al-Ahly à ce même stade de l’épreuve en 1988. Battu à l’aller au Caire (2-0), les coéquipiers de Nacer Adjissa avaient réussi à renverser la vapeur et se qualifier à Sétif au terme de la séance fatidique des tirs au but. En 2015, l’ESS s’était imposée face à Al-Ahly en Supercoupe d’Afrique au stade Mustapha-Tchaker de Blida (1-1, aux t.a.b 6-5).

Laisser votre commentaire