Dopage: La LFP inflige 4 ans de suspension à Chérif El-Ouezzani (MCA)

Faites connaître cet article sur les réseaux sociaux, vous nous aidez.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

ALGER – Le milieu de terrain défensif du MC Alger, Hicham Chérif El-Ouezzani, contrôlé positif, s’est vu infliger 4 années de suspension ferme de toutes compétitions ou activités sportives à compter du 30 janvier 2019 plus une amende de 200.000 dinars, a annoncé jeudi la Ligue de football professionnel (LFP) sur son site officiel.

« L’analyse de l’échantillon d’urine a révélé la présence de substances interdites, de ses métabolites : (Benzoylecgonine et Methylergonine). Ce sont des substances interdites en compétition sportives et font partie de la catégorie S.6-a sur la liste des interdictions », précise l’instance dirigeante de la compétition dans un communiqué.

Chérif El-Ouezzani (23 ans) « a été soumis à un examen d’antidopage à l’occasion du match entre MCA-CRB (1-1) disputé le jeudi 17 janvier 2019 au stade du 5-juillet, dans le cadre de la 18e journée de Ligue 1 ».

Lire aussi: Ligue 1/MCA: Chérif El-Ouezzani suspendu provisoirement pour dopage
« Le joueur a reconnu les faits relevés à son encontre, et regrette d’avoir consommé ce produit interdit et il a déclaré qu’il n’avait aucune intention du dopage, au moment où il a pris la chicha à la veille du match en compagnie de ses amis, il a affirmé également qu’il n’pas été conscient que ce produit interdit avait été mélangé au tabac. Il a indiqué qu’il avait cessé de fumer dès qu’il a senti son mauvais goût et il a commencé à tousser », ajoute la LFP.

Benzoylecgonine (benzoate d’ecgonine), l’une des substances interdites décelée dans les urines du joueur, est le principal métabolite de la cocaïne.

La même sanction a été infligée au joueur du SA Mohammadia (Div. amateur) Kheireddine Mohamed, suspendu pour « 4 ans ferme de toutes compétitions ou activités sportives, à compter du 28 janvier 2019 pour non soumission à un prélèvement d’échantillon antidopage ».

En décembre dernier, le gardien de but de l’US Biskra (Ligue 2) Walid Gaha, contrôlé positif, a été suspendu pour six mois dont trois mois avec sursis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *