Equipe nationale d’Algérie: “Zemmamouche doit être rappelé en sélection” et “Il n’y aura pas beaucoup de changements face au Nigeria”

Partagez sur vos compte, vous nous rendez service
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

ALGER – L’ancien gardien de but de l’équipe nationale de football Mohamed Haniched, désigné dans le nouveau staff technique des Verts dirigé par Rabah Madjer, a indiqué samedi que son objectif était de convaincre le portier de l’USM Alger Mohamed-Amine Zemmamouche de revenir en sélection “eu égard à son expérience et aux belles prestations réalisées cette saison avec son club”.

“Je vais parler personnellement avec Zemmamouche pour connaître son avis et sa disposition à propos d’un éventuel retour en sélection. Je sais qu’il a été affecté sur le plan psychologique du fait qu’il n’entrait pas dans les plans des précédents sélectionneurs, mais je pense qu’un portier de sa trempe a besoin qu’on lui redonne une chance”, a affirmé à l’APS Haniched.

Le nouveau sélectionneur national Rabah Madjer a annoncé jeudi, au cours de la conférence de presse tenue au Centre technique national de Sidi Moussa (Alger), le renforcement du staff technique avec l’arrivée de Mohamed Haniched, qui travaillera en étroite collaboration avec l’actuel entraîneur des gardiens de but Aziz Bouras, lequel faisait partie du staff de l’ancien sélectionneur, l’Espagnol Lucas Alcaraz.

“C’est un honneur pour moi de faire partie de l’encadrement technique de l’équipe nationale” (Mohamed Haniched)
“C’est un honneur pour moi de faire partie de l’encadrement technique de l’équipe nationale. Je tâcherai de mettre à disposition des Verts mon expérience dans le domaine pour le bien de l’équipe. Pour le moment, je ne connais pas mes prérogatives. Je dois en parler la semaine prochaine avec Madjer pour savoir ma mission même si je pense que j’aurai la tâche de travailler avec toutes les sélections nationales, y compris l’équipe A”, a-t-il avancé.

Pour Haniched, dont la première apparition avec la sélection remonte à 1993 sous la houlette de l’ancien coach Meziane Ighil, il est temps d’effectuer “une véritable révolution dans le choix des gardiens de but”. APS

Laisser votre commentaire