La désignation de Belmadi à la tête des verts a été accueillie avec enthousiasme et optimisme par les Algériens

Partagez sur vos compte, vous nous rendez service
  • 16
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    16
    Shares

C’est un grand optimisme qui règne dans l’expression des fans de l’équipe nationale, suite à la désignation de Djamel Belmadi comme sélectionneur national pour une durée de quatre ans, c’est un grand challenge pour Belmadi, il le dit lui-même lors de son interview au site web de la fédération algérienne de football : “Il nous faut beaucoup de travail pour redresser la barre”, Belmadi est avant tout un supporter des verts, il a une idée sur l’état général du groupe.

Maintenant il va falloir laisser Djamel Belmadi et son staff technique travailler dans la sérénité car un nouveau cycle démarre, les médias agitateurs doivent rentrer dans le rang et cesser de semer la zizanie et de faire dans le sensationnel afin de faire le buzz sur la toile, d’ailleurs Belmadi n’est pas du genre à se laisser faire par les médias, il l’a déjà montré quand le journal Qatari el Watan a écrit des choses qui ne correspondaient pas à la réalité des évènements après un match.
Belmadi doit surement travailler pour le moyen terme pour avoir une équipe compétitive à l’horizon 2022, d’ailleurs il le dit dans l’interview qu’il accordé au site faf.dz : “Nous étions absents au dernier Mondial en Russie et je suppose que cela a fait beaucoup de mal aux Algériens. Mais avant d’arriver à cette date de 2022, nous aurons entre temps deux Coupes d’Afrique des nations (2019 et 2021) à disputer et plus proche de nous des éliminatoires à négocier dès le mois de septembre. Donc on va aller étape par étape. Les choses se construirons au fur et à mesure”.

Lire aussi : Belmadi exprime toute sa joie après sa désignation à la tête des verts 

Concernant la composante du nouveau staff technique, Belmadi a affirmé qu’à l’exception du retour de l’entraineur des gardiens de but Aziz Bouras, les autres membres n’ont pas encore été désignés.
“Mis à part Aziz Bouras qui sera l’entraineur des gardiens de but. Je ferai appel à un entraineur adjoint et à un préparateur physique. J’aurai aimé disposer de mon staff que j’avais au Qatar, mais les membres de ce dernier ont préféré rester en place. Je ferai donc autrement, mais avec des hommes que j’aurai à choisir et qui s’inscriront dans la démarche de travail que nous adopterons pour le bien et le meilleur de l’équipe nationale “ a-t-il conclu.

Une chose est sure : Le joueur qui doit venir en EN doit avoir faim de la gagne , voilà ce qui manquait à l’Algérie depuis le départ de Gourcuff, fini les joueurs VIP. Bonne chance coach Djamel.

www.algerie.football

Laisser votre commentaire