La famille de l’homme d’affaires Ali Haddad a décidé officiellement de se retirer de l’USMAlger

Partager sur votre compte
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

ALGER (APS ) – L’actionnaire majoritaire de l’USMAlger (Ligue 1 algérienne de football) Ali Haddad a décidé de céder la totalité de ses actions dans le capital de la SSPA estimées à 92%, neuf ans après avoir pris les rênes du club champion d’Algérie en titre.

« La famille de l’homme d’affaires Ali Haddad a décidé officiellement de se retirer de l’USMA et de céder la totalité de ses actions estimées à 92% », a annoncé dans la nuit de dimanche à lundi le responsable de communication de l’USMA, Amine Tirmane, sur le plateau de la chaîne privée Echorouk News.

Ali Haddad, en proie à des déboires avec la justice, a été arrêté à la frontière algéro-tunisienne, alors qu’il s’apprêtait à quitter le pays. Le patron du groupe ETRHB et ancien président du Forum des chefs d’entreprise (FCE) a été appréhendé au poste frontalier d’Oum Teboul en possession de deux passeports ainsi que de la somme de 5.000 euros et 100 dollars alors que la législation en matière de change stipule qu’au-delà de 1.000 euros, le voyageur est tenu de faire une déclaration à l’entrée et à la sortie des frontières du pays.

Placé sous mandat de dépôt à la prison d’El-Harrach (Alger), il comparaîtra ce lundi devant le Tribunal de Bir Mourad Raïs.

« L’ETRHB est actuellement en difficulté, elle est dans l’impossibilité d’injecter de l’argent comme ce fut le cas durant les dernières années. Je tiens à souligner qu’aucun repreneur ne s’est manifesté encore, tout ce qui a été dit à propos de Mohamed Raouraoua (ancien président de la FAF, ndlr) ou des Qataris n’est que rumeurs. On aimerait bien voir des entreprises acheter ne serait-ce qu’une partie des actions pour permettre au club de souffler », a-t-il ajouté, tout en révélant que le compte bancaire du club « a été débloqué dimanche ».

Malgré cette situation difficile, l’USM Alger a réussi à remporter le 8e titre de champion de son histoire, après une lutte sans merci avec la JS Kabylie qui a duré jusqu’à l’ultime journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *