Ligue 1 de Mobilis: la JS Kabylie et le CR Belouizdad, deux clubs dans la tourmente

Partagez sur vos compte, vous nous rendez service
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

ALGER – Le CR Belouizdad et la JS Kabylie, dont la dernière victoire en championnat de Ligue 1 Mobilis de football remonte respectivement à la 3 et 7e journée, n’arrivent toujours pas à amorcer un nouveau départ, se trouvant désormais à deux points du premier relégable, au terme de la première partie des rencontres de la 17e journée disputées vendredi.

Le constat est accablant pour ces deux glorieux clubs algériens qui totalisent à eux seuls 21 titres de champion. Le CRB qui devait rester sur la dynamique de la Coupe d’Algérie remportée en juillet dernier aux dépens de l’ES Sétif (1-0, a.p) est retombé dans ses travers, se montrant incapable d’enregistrer la moindre victoire depuis le succès remporté face au MC Alger (2-0) lors de la 3e journée.

Jadis réputée une citadelle imprenable, le stade du 20-août 1955 ne fait plus peur aux adversaires du CRB . Vendredi, l’USM El-Harrach, pourtant mal en point en championnat cette saison, est venue damer le pion aux joueurs de l’entraineur marocain Rachid Taoussi (1-0), prolongeant ainsi plus que jamais le Chabab dans la crise, au grand dam de ses supporters.

“Nous avons manqué de lucidité et de réalisme devant les buts adverses, ce qui nous a joué un mauvais tour. La possession du ballon était de notre côté, mais ça n’a pas marché”, a regretté Taoussi, qui a succédé au Franco-serbe Ivica Todorov en décembre dernier.

Très contesté par son entourage, le président du CRB Mohamed Bouhafs est appelé à trouver rapidement la solution pour permettre à son équipe de se relever et reprendre du poil de la bête pour éviter une fin de saison qui s’annonce ardue.

La JS Kabylie, n’est pas en reste. L’arrivée à la barre technique du nouvel entraineur l’experimenté Noureddine Saâdi n’a pas provoqué le déclic attendu par les fans du club en témoigne le nouveau match nul concédé à domicile face à la lanterne rouge de l’USM Blida (1-1). Le club kabyle n’a plus gagné à domicile depuis la 7e journée (face à l’USM El-Harrach 2-1, ndlr).

“Je pense que nous avons bien joué. C’est un match qu’on aurait dû gagner par au moins trois buts d’écart, malheureusement ça n’a pas marché pour nous. Nous avons une bonne équipe et on peut faire de bonnes choses pour la suite”, a relativisé Saâdi à l’issue de la partie.

La suite de la compétition s’annonce des plus compliquées pour les deux formations d’autant qu’elles vont jouer sur plusieurs fronts. Outre le championnat, le CRB est encore en lice en Coupe d’Algérie alors qu’il fera ses débuts en Coupe de la Confédération (CAF) en février prochain, alors que la JSK est qualifiée en 1/8e de finale de la Coupe d’Algérie et sera fixée sur son prochain adversaire mardi prochain à l’occasion du tirage au sort. Source : APS

Laisser votre commentaire