Ligue des champions d’Afrique (6e j) : Un MCAlger – ESSétif pour une place en quart

Partager sur votre compte
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

ALGER (APS) – Le MC Alger et l’ES Sétif s’affronteront mardi au stade 5-Juillet d’Alger (14h00) dans un choc décisif 100% algérien pour arracher le dernier billet qualificatif aux quarts de finale de la Ligue des champions d’Afrique de football, à l’occasion de la 6e et dernière journée de la phase de poules (Gr. B).

Le MC Alger, en perte de vitesse avec un bilan d’un seul point décroché lors des trois dernières journées de C1, devra impérativement l’emporter devant son public face à l’Entente et espérer une défaite ou un match nul des Marocains du Difaâ Hassani El-Jadidi en déplacement face au solide leader TP Mazembe (1er, 11 pts), déjà qualifié avant cette ultime journée. Battu lors de la 5e journée au Maroc par le Difaâ (2-0), le MCA n’a pas droit à l’erreur face à une équipe sétifienne qui a souvent réussi ses déplacements à Alger.

« Il est vrai que la défaite concédée face au Difaâ Hassani a faussé nos calculs, mais notre objectif en Ligue des champions est clair. Seule une qualification face à Sétif nous satisfera, car on a visé dès le début les quarts de finale de cette épreuve. » (Mohamed Hirèche)

Lire aussi : Ligue des champions d’Afrique : coup d’arrêt pour l’ESS, le MCA joue avec le feu

Chez l’Entente, c’est la même ambition, puisque les joueurs de l’entraîneur marocain Rachid Taoussi auront à coeur d’arracher leur qualification à Alger. Le club sétifien, détenteur du prestigieux trophée en 2014, reste sur un match nul concédé dans son antre du 8-Mai-1945 face au TPM (1-1) et compte jouer son va-tout jusqu’au bout.

« Nous sommes appelés à disputer un match important face au MCA. On doit mettre cette défaite (face à l’AS Aïn M’lila en championnat 1-0, ndlr) de côté et nous concentrer uniquement sur ce match de Ligue des champions lors duquel on doit sortir le grand jeu pour espérer empocher les trois points de la victoire. » (Rachid Taoussi)

Dans l’autre match de cette poule, le Difaâ, qui compte le même nombre de points que le MCA et l’ESS (5), s’est complétement relancé dans la course pour les quarts en l’emportant devant son public face au MCA. Le club marocain n’aura d’autre alternative que de réaliser l’exploit à Lubumbashi face au TP Mazembe. Un faux pas de la formation marocaine permettrait au MCA ou à l’ESS, en cas de victoire, de se qualifier au prochain tour en compagnie de l’ogre Mazembe.

Ce que prévoit le règlement en cas d’égalité entre deux équipes ou plus en phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique de football :

– 20. En cas d’égalité de points entre deux équipes, au terme des matches de groupe, les équipes seront départagées selon les critères suivants dans l’ordre indiqué ci-dessous :

20.1 Le plus grand nombre de points obtenus lors des rencontres entre les deux équipes concernées.

20.2. La meilleure différence de buts lors des rencontres entre les deux équipes concernées.

20.3. Le plus grand nombre de buts marqués en déplacement dans les rencontres directes entre les deux équipes concernées.

20.4. La différence de buts sur l’ensemble des parties disputées dans le groupe.

20.5. Le plus grand nombre de buts marqués sur l’ensemble des matches de groupe. 20.6. Un tirage au sort effectué par le Comité interclubs.

– 21. En cas d’égalité de points entre plus de deux équipes à l’issue des matches de groupe, les équipes seront départagées selon les critères suivants dans l’ordre indiqué ci-dessous :

21.1 Le plus grand nombre de points obtenus dans les rencontres entres les équipes concernées.

21.2 La meilleure différence de buts dans les rencontres entres les équipes concernées.

21.3 Le plus grand nombre de buts marqués dans les rencontres entres les équipes concernées.

21.4 Le plus grand nombre de buts marqués en déplacement dans les rencontres entre les équipes concernées.

21.5 Si, après avoir appliqué les critères

21.1 à 21.4, deux équipes sont encore à égalité, les critères

21.1 à 21.4 sont à nouveau appliqués aux matches disputés entre les deux équipes en question pour déterminer le classement final des deux équipes. Si cette procédure ne permet pas de les départager, les critères

21.6 à 21.9 sont appliqués dans l’ordre indiqué. 21.6 Meilleure différence de buts dans tous les matches du groupe.

21.7 Plus grand nombre de buts marqués dans tous les matches du groupe.

21.8 Le plus grand nombre de buts marqués en déplacement dans tous les matches du groupe.

21.9 Un tirage au sort effectué par le Comité interclubs.

NB : règlement extrait du chapitre 3 : Calendrier et format de la compétition, de la Ligue des champions d’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *