Mercato estival: le MCA, l’ESS et la JSK entament le marché en force , et le CRB perd ses cadres

Partagez sur vos compte, vous nous rendez service
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Shares

ALGER (APS)- Avant même l’ouverture officielle de la période des transferts d’été fixée du 1er juin au 8 août, le MC Alger, l’ES Sétif et la JS Kabylie ont entamé en force l’opération de recrutement, affichant d’emblée leurs ambitions de jouer les premiers rôles lors du prochain exercice dont le coup d’envoi sera donné le week-end du 10 et 11 août.

Le MCA, 5e au classement final de la saison 2017-2018, a ouvert le bal jeudi dernier en s’attachant les services du milieu de terrain de l’ES Sétif Zakaria Hadouche pour un contrat de deux saisons, suivi deux jours plus tard par le défenseur international Islam Arous, prêté pour une saison par le Paradou AC.

Le “Doyen”, qui reste engagé en phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique, a poursuivi lundi son opération en faisant signer le jeune attaquant algérien du Club Africain (Ligue 1/ Tunisie) Mansour Benothmane (21 ans) pour deux saisons.

Assoiffé de titres après deux années de disette, le Mouloudia a également conclu avec le gardien de but international Abdelkadir Salhi, en fin de contrat avec le CR Belouizdad et qui devrait s’engager à l’issue des deux matchs amicaux que doit livrer l’équipe nationale face au Cap-Vert (1er juin à Alger) et au Portugal (7 juin à Lisbonne).

De son côté, l’ES Sétif, qui a bouclé la saison dernière à une triste 8e place au classement, veut à tout prix reconquérir son titre perdu au profit du CS Constantine. Le président du club Hacen Hamar a déjà engagé trois nouvelles recrues et non des moindres : les deux sociétaires du CR Belouizdad Zakaria Draoui (milieu) et Sid-ali Lakroum (attaquant), ainsi que le défenseur de la JS Kabylie Houari Ferhani, signataires d’un contrat de deux saisons chacun.

La JS Kabylie, finaliste malheureux de la Coupe d’Algérie, s’est également mise de la partie. Deux joueurs se sont engagés pour trois saisons en provenance du RC Boumerdès (Div. amateur). Il s’agit du gardien de but Abdelhak Mouissi et du milieu de terrain Mohamed Nadjib Berrabah.

Le président du club Chérif Mellal, invité lundi soir sur le plateau de la chaîne Berbère TV, a annoncé avoir conclu avec quatre éléments : le gardien de but du CRB Abdelkadir Salhi, proche cependant de rejoindre le MCA, ainsi que les trois sociétaires du Paradou AC, le défenseur Islam Chahrour, le milieu de terrain Benkhelifa Tahar et l’attaquant Tayeb Meziani.

“Salhi, Chahrour, Benkhelifa et Meziani sont avec nous. On a tout conclu avec eux et il ne reste que la signature de leurs contrats respectifs. On a eu leur accord, pour mois ils sont avec nous”, a indiqué le responsable kabyle.

–Paradou AC, pourvoyeur par excellence–

Réputé pour son académie JMG (Jean-Marc Guillou, créateur des académies JMG), le Paradou AC est cité pendant chaque période de transferts en sa qualité de pourvoyeur par excellence. Pour cette intersaison, le club algérois ne compte pas déroger à la règle, puisque plusieurs de ses éléments sont annoncés un peu partout, souvent sous forme de prêt comme il est d’usage depuis quelques saisons.

Le premier à quitter le club est le défenseur international Islam Arous, prêté pour une saison renouvelable au MC Alger. Son coéquipier et compère en sélection, le milieu de terrain offensif Farid El-Mellali est également sur le départ entre le MCA et l’étranger.

La JSK, séduite la saison dernière par le milieu offensif “paciste” Lyes Benyoucef, a décidé de faire son marché au Paradou avec l’arrivée imminente des trois joueurs sus-cités.

Le PAC ne s’est pas contenté de transférer ses joueurs sur le plan national, puisque le club commence à se faire un label sur le plan international. Lors du précédent exercice, deux joueurs ont été “exportés” à titre de prêt : le défenseur Youcef Attal (KV Courtrai/ Belgique) et Tayeb Meziani (Le Havre/ France).

La politique prônée par le Paradou a permis à plusieurs clubs de bénéficier de ses “bijoux”, comme c’est le cas pour l’USM Alger (Abderraouf Benguit), le MC Alger (Abdellah El-Mouden), ou encore le MC Oran (Zakaria Mansouri).

Devenu un club formateur par excellence en Algérie depuis le lancement de la fameuse académie JMG, le PAC avait débuté son “exportation” en prêtant le défenseur international Ramy Bensebaïni à Lierse (Belgique) puis à Montpellier (France) avant de le céder définitivement au Stade rennais (France) en 2016 pour un contrat de quatre ans.

Pendant ce temps, au CRBélouizdad les choses se gâtent, les anciens dirigeants s’accusent mutuellement des problèmes que le Chabab connait depuis 2 saisons, surtout avec un président aux abonnés absents, les comptes du club ne sont pas à jour, personne ne sait ce qu’on a fait de l’argent que le club a bénéficié  suite au sacre en coupe d’algérie en juillet 2017, ni si les 300 000 euros du transfert de Slimani vers Leicester City sont rentrés dans les caisses du club ou ont été purement détournés ?  APS et algerie.football

Laisser votre commentaire