Rabah Madjer : Comment séduire les fans de l’EN, après deux échecs à la tête de la sélection ( Vidéo)

Partagez sur vos compte, vous nous rendez service
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Madjer a su vendre au médias une image d’un sélectionneur rassembleur, qui sait où il va, qui donne l’impression de vouloir écouter ses conseillers et ou adjoints lors des futures décisions qu’il aura à prendre à la tête de la sélection nationale, il sait pertinemment qu’il n’aura pas du tout droit à l’erreur, tout le monde : amis , ennemis et gens neutres, l’attendent au tournant, il y a pas de sentiment avec le maillot national.

Madjer a voulu justifier son éloignement des terrains pendant plus de 11 ans, il a minimisé ce handicap en parlant de son ami Nabil Maaloul ( qui était consultant comme lui) , qui va surement réussir de qualifier la tunisie au mondial 2018, mais Maaloul il est parti au charbon , il a rarement refusé d’entraîner un club tunisien ou autres, , il a travaillé et a montré son savoir-faire, il a pu gagner 2 championnats de Tunisie avec l’ESTunis en 2011 et en 2012, et un titre de champions ligue africaine avec la même ESTunis en 2011 … et une expérience d’adjoint avec Lemerre en sélection entre 2003 et 2005, sans parler de son poste de sélectionneur du Kuweit.
Madjer doit comprendre que son match contre la Belgique en mai 2002 , c’est pas une référence, car il a aligné une équipe très défensive, où l’EN n’a pas produit le minimum de jeu qu’on attendait d’elle, idem de son match contre la France au stade de France en octobre 2011 (4/1 pour la France ,pour un match arrêté à 75’), on a toujours pas compris qu’est ce qu’il l’a pris pour aligner des joueurs évoluant à l’étranger de niveau très moyen ( Djebaili un joueur sorti de nul part ), et laisser sur le banc de touche les joueurs : comme Zeghdoud – Meftah (Mahieddine) – Dziri et Saïfi , et sans sélectionner Saïb Moussa, c’est des erreurs qu’on doit plus répéter.

Maintenant , il faut regarder vers l’avenir d’ici novembre 2018 , l’EN aura 5 matchs officiels à jouer dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2019, l’équipe nationale d’algérie sera surement sollicitée pour jouer des matchs de préparations au mois de mai 2018, et même lors des dates FIFA, il faudra pas rater ces occasions pour travailler les automatismes de l’équipe d’algérie version Rabah Madjer , auquel nous souhaitons un grand succès, avant tout il s’agit d’une sélection qui représente notre cher pays. MS – algerie.football

Vidéo de la conférence de presse de sa nomination

Laisser votre commentaire