23/10/2021

ALGERIE-FOOTBALL : Galeries vidéos et photos

Equipe d'Algérie-Ligue 1 et Coupes

Les accréditations des médias se font à géométrie variable chez la FAF de Charef Eddine Amara

Charef Eddine Amara
0Shares

. La plupart des médias ont été surpris par Le communiqué de la cellule média de la FAF ,qui s’occupe des accréditations des médias, pour la couverture du match comptant pour les qualifications de la coupe du monde 2022 : Algérie – Niger.

La FAF a introduit une condition « draconienne » qui consiste pour les sites web, de l’obligation de présenter une copie de l’attestation de déclaration déposée auprès du Ministère de la Communication. Or la plupart des sites web cette attestation ne l’ont pas. Surtout que les sites web ont moins de 24 heures pour présenter cette attestation.

La FAF n’a pas respecté ses propres conditions d’attribution des accréditations

La FAF a accrédité des sites web qui n’ont pas cette attestation ( tant mieux pour eux). Mais la FAF a fait dans la géométrie variable. Elle nous a refusé l’accréditation photographe tout en accordant des accréditations à des sites web qui sont dans la même situation que nous. C’est de la pure géométrie variable, pour ne pas dire c’est de la hogra.
Le site web algerie.football ( anciennement : algerie-football.net ) ça fait 10 ans que la FAF lui accorde des accréditations pour les matchs de l’équipe nationale et pour les finales de la coupe d’Algérie. Et du jour au lendemain un journaliste nommé à la tête de la cellule des accréditations de la FAF : M Zentar Mehdi se permet de rayer algerie.football de la liste des accrédités. Et on le répète tout en accréditant des sites webs qui sont dans la même situation que algerie.football .

 A la FAF, cette semaine c’est l’auberge espagnole

Tout le monde est au courant des guerres de clans qui ont lieu dans cette institution qui est la FAF. Une institution qui a connu des tensions qui se sont transformées en une véritable guerre de clans où l’intérêt personnel prime.
Six membres du bureau fédéral actuel ont boycotté la réunion de dimanche passé. C’est du jamais vu dans cette institution où théoriquement les membres ont un statut de bénévole. Tôt ou tard ce bureau fédéral volera en éclat. Car il y a une guerre de clans et le football algérien risque de pays cher cette mauvaise gouvernance. 

Une bonne gouvernance commence par avoir une équipe du BF soudée. Et surtout une équipe vouée pour l’intérêt et la réussite de l’équipe nationale. Et actuellement il y a des clans qui essayent d’influencer l’entraîneur national Djamel Belmadi. Un Belmadi qui a une grande popularité au sein des supporters de l’équipe nationale.

Il suffit de voir les questions vicieuses posées par certains journalistes pour dresser Belmadi contre l’autre clan. MS ( algerie.football)