Conférence de presse de Djamel Belmadi : L’essentiel des réponses du sélectionneur national

Conférence de presse de Djamel Belmadi : L’essentiel des réponses du sélectionneur national

0Shares

Le sélectionneur national Djamel Belmadi était face à la presse en cette fin de matinée au CTN de Sidi Moussa. Belmadi a répondu aux questions diverses et plus ou moins intéressantes des journalistes présents à ce point de presse. Au début Belmadi a rendu hommage au sélectionneur national Abdarahmane Mehdaoui. M Mehdaoui qui nous a quittés il y a quelques jours.

L’éternel problème des binationaux qui hésitent

En réponse à la question sur les joueurs bi-nationaux, Belmadi précise «  Je vais répéter pour la nième fois que ces joueurs, s’ils veulent rejoindre l’équipe d’Algérie , ils doivent d’abord demander la nationalité sportive algérienne. Belmadi poursuit : «   il faut que le joueur fasse les démarches pour que administrativement le joueur soit sélectionnable. Donc je ne peux mettre sur la liste élargie le nom d’un joueur qui n’est pas sélectionnable ».

Le sélectionneur national précise aussi, qu’il y a des situations qui évoluent et il est fort possible qu’il va y avoir du nouveau dans les prochaines dates FIFA, sachant que les démarches prennent un certains temps.

En ce qui concerne les adversaires que l’équipe d’Algérie va jouer en amical, Belmadi pense que l’EN va rencontrer 2 équipes africaines de qualités. La Guinée a souvent posé des problèmes à l’équipe nationale, c’est une équipe difficile à jouer, et ont veut être confronter à ce genre de problèmes et ils ont un groupe de qualité. Quant au Nigéria, il n’est plus à présenter, il fait partie du top africains du moment. On a en ligne de mir la CAN 2024.

Belmadi annonce que le gardien s’est blessé hier, et il a surement out pour les 2 matchs que l’équipe d’Algérie va jouer à Oran. Le sélectionneur national précise qu’il va falloir piocher dans les A’ pour  remédier à cette défection.

L’affaire Andy Delort

Pour le retour de Andy Delort en sélection, Belmadi pense que le joueur s’est auto exclu, et qu’il na’ pas été exclu du groupe. Et qu’il n’a jamais fermé les portes de l’EN à aucun joueur. Sachant que si l’Algérie avait été au mondial 2022, Andy Delort ne serait jamais dans la liste des mondialistes algériens. Andy Delort revient et revient à la case de départ poursuit Belmadi. Djamel Belmadi révèle que Andy Delort a donné d’autres explications par rapport à sa décision de faire l’impasse d’une année avec les Verts. Ses explications sont d’ordres privés. Belmadi pense qu’on a un groupe de joueurs intelligents et qu’on va tous tirer dans le même sens dans l’intérêt de l’équipe nationale.

Djamel Belmadi demande aux médias algériens de questionner les joueurs binationaux pour vérifier les informations auprès de ces joueurs eux-mêmes. Vous allez savoir si ils ont été approché ou non pour rejoindre l’équipe d’Algérie, et je serai très attentif à ce qu’ils répondent.

Belmadi explique que si le propre père du joueur n’a pas d’impact sur son fils, ce n’est pas Belmadi qui va arriver à convaincre le joueur de défendre les couleurs de l’équipe d’Algérie.

Le sélectionneur national explique, qu’il n’a jamais rendu public ses contacts avec les joueurs binationaux afin qu’il leur laisse la porte ouverte pour un éventuel revirement dans leur choix de rejoindre l’équipe d’Algérie dans quelques années.

Quant à l’appel du joueur Mrezigue ( CRBelouizdad) pour la première fois en équipe nationale, Belmadi explique qu’il suit ce joueur depuis 2019. C’est un joueur qui a fait de gros progrès et j’aimerai bien voir ce qu’il apporte surtout après sa belle prestation en coupe arabe des nations en décembre 2021. Pour Yacine Brahimi, Belmadi pense qu’il reste toujours un bon jour, et qu’il a d’autres joueurs à voir à ce poste.

Pour le rappel de Nabil Bentaleb, Belmadi  pense que Nabil a passé 7 années sans vraiment apporter quelque chose à l’équipe d’Algérie. Et qu’à 27 ans c’est le moment pour Bentaleb de montrer le meilleur de lui-même, et que j’espère qu’il donnera satisfaction.

Djamel Belmadi révèle aussi qu’un de ces joueurs susceptible de changer de nationalité sportive, m’a dit «  C’est bon j’y suis ». Mais si administrativement ce joueur était apte, je ne l’aurai sélectionné, car il risque de subir d’énormes pressions de la part de l’entourage de son club ( Affaire Fekir bis).

Belmadi mentionne que l’équipe d’Algérie était un véritable tremplin pour pas mal de joueurs. Riyad Mahrez , Smaïl Bennacer et Feghouli sont des exemples à suivre.

La conférence s’est terminée dans une petite ambiance électrique, suite à la question posée par un journaliste ( sur le salaire que touche Belmadi en équipe d’Algérie) et qui a un peu fâché Belmadi.  On reviendra dans quelques heures avec la vidéo complète de ce point de presse de Djamel Belmadi au CTN de Sidi Moussa. algerie.football

Share

Written by:

3 203 Posts

View All Posts
Follow Me :