14/07/2024

Algérie Football

Le football Algérien : Images – Vidéos et archives

CAN 2023 : Pour Belmadi, le match de l’Algérie face au Burkina faso ne sera pas facile

belmadi can 2023
0Shares

CAN 2023 – A J-1 avant le match face au Burkina Faso, le sélectionneur national Djamel Belmadi a tenu un point de presse. Belmadi   << On avait dit qu’il fallait prendre les trois points pour bien débuter mais on ne l’a pas fait, donc maintenant on va tout faire pour prendre les trois points >>.

Belmadi pense <<qu’on avait l’habitude d’avoir un vrai équilibre en attaque sur les côtés. Après à gauche il y a des automatismes. Peut-être que note côté droit a été moins inspiré. C’est plus un concours de circonstances qu’autre chose >>

Le sélectionneur national Djamel Belmadi a confirmé que son équipe est prête pour la confrontation de demain face au Burkina Faso.

“Nous sommes prêts pour le match contre le Burkina Faso demain samedi et nous essaierons de donner le meilleur de nous-mêmes”, a déclaré Belmadi lors d’une conférence de presse en présence de  Ismail Bennacer.

Belmadi ajoute : “Ce sera un match difficile, mais ce n’est pas un match de survie, et nous essaierons de tout donner pour obtenir un résultat positif.”

Djamel Belmadi est revenu aussi sur le match contre l’Angola en disant: “Nous voulions avoir les trois points contre l’Angola, mais nous n’y sommes pas parvenus, nous allons donc concentrer toute notre attention sur le match de demain”.

Ismail ben Nasser, pour sa part, souligne que le match contre le Burkina Faso ne sera pas facile et que l’équipe fera tout ce qui est en son pouvoir pour gagner, soulignant les erreurs commises contre l’Angola, qui seront corrigées lors du match de demain.

Au sujet sur sa façon de jouer face aux Burkina Faso entraînée par Hubert Velud, Belmadi a caché ses cartes. Pour Belmadi « Les statistiques sont souvent importantes, elles veulent dire des choses mais le football ce n’est pas toujours ce qu’on voit dans les statistiques. C’est qui aurait été encore plus inquiétant c’est de ne pas voir une équipe qui cherche à jouer ou attaquer. Quand on produit du jeu on prend des risques.

Le cas Mahrez

Belmadi poursuit son discours : “Ce qui s’est passé au Cameroun on l’a mal vécu mais nous ne sommes pas hantés par ça. Nous avons appris de nos erreurs. C’est la troisième fois que vous me parlez de 2022. Ce n’est pas ça le foot pleurer sur le passer, c’est tomber et se relever. On se sert des expériences pour se relever. Demain ce sera un match important mais pas capital. Le Burkina Faso a un avantage de jouer leurs deux premiers matchs à 14h, ils se sont préparés pour ça. On se prépare pour ça. Quand on voit l’Angola, la Guinée Equatoriale, encore une fois il n’y a plus de petites équipes. Les équipes travaillent, elles prennent leur chance, elles ont raison. Ce ne sont pas les noms ronflants qui gagnent forcément”, a-t-il soutenu en conférence de presse.

Concernant la prestation de Riyad Mahrez, Belmadi dit : « Les critiques sur Riyad Mahrez ne datent pas d’aujourd’hui. En 2019, il était critiqué également. Je n’écoute pas les journalistes. Riyad Mahrez est le champion d’Europe. Il n’écoute même pas les critiques. On est concentrés sur l’équipe, et le match ». algerie.football