30/05/2024

Algérie Football

Le football Algérien : Images – Vidéos et archives

USMAlger – RS Berkane : Comment souhaiter la bienvenue au royaume de la polémique ?

CARTE MONDIAL 2026
0Shares

Les rivalités sportives entre l’Algérie et le Maroc sont souvent marquées par des tensions politiques. Lorsque les équipes ou clubs marocains affrontent leurs homologues algériens, cela devient souvent une question plus large que le sport lui-même. Un exemple récent est la CAN 2022 de Handball, qui a été retirée au Maroc en raison de désaccords sur la domiciliation de certaines rencontres.

Le Maroc avait prévu d’organiser les matchs à Guelmin et à Laayoune. Cette dernière ville se situe au Sahara Occidental, un territoire dont le statut reste toujours contesté. L’Algérie, soutenue par d’autres pays, a protesté contre cette décision et a finalement eu gain de cause, conduisant à un retrait de la compétition par la Confédération africaine de Handball.
Une autre source de tension est le Championnat d’Afrique des nations des locaux (CHAN) 2023, qui s’est tenu en Algérie. La Fédération marocaine de football a annulé la participation de son équipe en raison de la fermeture de l’espace aérien aux avions en provenance du Maroc. Cette décision a été prise après qu’un différend ait éclaté concernant l’atterrissage d’un avion de la Royal Air Maroc sur un aéroport algérien. L’Algérie interdit aux avions immatriculés au Maroc de survoler son territoire pour des raisons de sécurité depuis fin 2021.

Lekjaa a eu la géniale idée de défier les autorités algérienne, qui n’ont pas cédé à ses caprices

Ces tensions ne se limitent pas aux événements organisés par les instances continentales. Les matchs de clubs sont également touchés. Le Wydad Athletic Club de Casablanca s’est rendu à Alger via Tunis pour affronter le CR Belouizdad en quart de finale de la Ligue des champions sans créer de scandale. Cependant, le Maroc se retrouve exclu du CHAN 2023. Malgré cela, les autorités marocaines ont annoncé que l’équipe nationale des moins de 17 ans participerait à la CAN U17 organisée par l’Algérie.

Cette décision suscite des préoccupations quant à la manière dont l’équipe se rend en Algérie, étant donné la fermeture de l’espace aérien. Finalement, la délégation marocaine a accepté de voyager à bord d’une compagnie étrangère, Luxaviation, pour respecter les exigences des autorités algériennes.
Ce vendredi 19 avril, le RS Berkane débarque à l’aéroport d’Alger, pour affronter l’USM Alger ce dimanche 22 avril pour le compte de la demi-finale de la Coupe de la CAF.

 Coupe de la CAF : USMAlger – RS Berkane, une nième occasion pour lancer une polémique

Une nouvelle polémique ( pour ne pas dire, provocation) éclate. Les joueurs du club marocain se sont présentés à l’aéroport d’Alger portant des maillots arborant la carte du Maroc, y compris le Sahara occidental occupé. Cette action reste fermement rejetée par les autorités algériennes, qui rappelent les règles de la FIFA interdisant de mélanger la politique et le football.
Bien que le Maroc ait tenté de provoquer l’Algérie à travers le sport, les autorités algériennes ont maintenu leur position, exigeant que les joueurs du RS Berkane laissent leurs tenues controversées à l’aéroport et poursuivent leur voyage vers l’hôtel situé sur les hauteurs d’Alger.
Le règlément de la CAF est clair en ce qui concerne les maillots des joueurs. Le chapitre 6 comporte 8 points essentiels. Et le point N° 6 mentionne : Avant les matchs des groupes, la publicité sur les équipements des joueurs reste autorisée à condition de l’être en conformité avec la législation du pays organisateur. Il faut rappeler que M Faouzi Lekjaa est l’ex président de RS Berkane. Sous son mandat, le Maroc ne cesse de pondre une polémique pour ne pas dire une provocation à chaque rendez-vous sportif avec l’Algérie. Jusqu’à quand le sport reste pollué par des polémiques qui mènent nulle part. algerie.football