30/06/2022

Galeries vidéos et photos

Equipe d'Algérie-Ligue 1 et Coupes

LFP: Abdelkarim Medouar élu à la majorité à la tête de la Ligue

Medouaer
0Shares

ALGER(APS)  – Le président sortant de la Ligue de football professionnel (LFP) Abdelkrim Medouar, réélu mercredi pour un deuxième mandat, s’est engagé à aider les clubs algériens sur le plan financier, tout en rassurant les équipes engagées dans les compétitions interclubs quant au volet de la programmation de leurs rencontres de championnat.

« Je tiens d’abord à remercier les membres de l’Assemblée générale pour leur confiance, chose qui va me pousser à œuvrer pour aller à l’écoute des clubs, les aider et les accompagner, notamment ceux qui traversent des périodes difficiles. Nous allons aussi être à l’écoute de nos représentants sur le plan continental, en matière de programmation, et même financièrement s’il le faut », a indiqué Medouar, peu après son élection.

En poste depuis juin 2018, Medouar a été plébiscité pour un deuxième mandat qui court jusqu’en 2024. L’Assemblée élective s’est déroulée au Centre technique national (CTN) de Sidi Moussa, en présence de 22 membres votants sur 25.

« Nous sommes en négociations avec deux opérateurs, pour nous permettre d’aider les clubs sur le plan financier », a-t-il annoncé.

L’ancien président de l’ASO Chlef devait entrer en course avec Azzedine Arab, mais le dossier de ce dernier a été rejeté en appel, en raison, entre autres, du fait d’être actionnaire dans deux SSPA différentes, à savoir l’ES Sétif et le NC Magra.

« J’aurais aimé aborder ces élections avec d’autres concurrents, comme ce fut le cas lors de la précédente AGE, mais le processus pris par l’opération électorale, sur le plan juridique, a fait que j’étais l’unique candidat ».

En octobre 2020, Medouar avait été délégué par l’ancien président de la Fédération algérienne (FAF) Kheïreddine Zetchi, à gérer les affaires courantes de la LFP, jusqu’à la tenue de l’AGE.

« L’ancien bureau dirigeant de la FAF, nous a délivré une délégation pour gérer les affaires courantes de LFP, qui a été prolongée par l’actuel président (Amara Charaf-Eddine, ndlr), chose qui nous a permis d’amender les nouveaux statuts, préalable au déroulement de l’AGE. Je tiens à préciser que l’ancien bureau de la LFP avait exercé sa mission d’une manière réglementaire, ce que confirment d’ailleurs les tribunaux administratif et sportif », a-t-il conclu

Medouar (60 ans), avait été élu la première fois, à la tête de la LFP en juin 2018, en remplacement de Mahfoud Kerbadj. Son premier mandat a été marqué notamment par la pandémie du Covid-19, dont les conséquences ont été fatales sur le bon déroulement du championnat, avec un arrêt forcé de plusieurs mois.