27/01/2022

Galeries vidéos et photos

Equipe d'Algérie-Ligue 1 et Coupes

CAN 2021 : La vision méprisante de la FIFA envers la compétition la plus prestigieuse du continent africain

FIFA
0Shares

La FIFA n’a pas respecté les sélections africaines et la CAN 2021 (Coupe d’Afrique des nations) . Cela lorsqu’elle a décidé que les joueurs internationaux concernés par la CAN au Cameroun, du 9 janvier au 6 février 2022, pourront jouer avec leur club jusqu’au 3 janvier. Alors que initialement les joueurs concernés par la CAN 2021 devraient être mis à disposition de leurs sélections dès le 27 décembre.

 La FIFA justifie cette décision  par un petit communiqué : « Cette décision est prise dans un esprit de bonne volonté et de solidarité avec les clubs concernés compte tenu du fait qu’ils ont été affectés par la recrudescence de cas Covid ». Une justification à dormir debout. De quel droit la mise à disposition des joueurs pour les sélections participant à la CAN n’est effective qu’à quatre jours du début de la CAN. C’est une vision coloniale vers un continent tiraillé par l’effet du colonialisme et le pillage des richesses depuis plus de 190 ans.

 Jamais cette décision n’aurait existé si c’était l’Euro ou Copa América. Car tout simplement les institutions qui gèrent et administrent ses compétions sont fortes et imposantes. Contrairement à la CAF qui fait des courbettes via des fédérations de service. Il y a 10 jours on a tenté de reporter le déroulement de la CAN 2021. Pour satisfaire certains les intérêts de certains gros clubs. Et surtout cette tentative a été appuyée par au moins fédérations africaine que  Samel Eto’o a dénoncé. On sait tous comment a été élu le président la CAF en mars 2020 à Rabat. Les candidats Jacques Anouma, Augustin Senghor et Ahmed Yahya ont renoncé à se présenter à l’élection du président de la CAF pour laisser le champ libre au milliardaire sud-Africain Patrice Motsepe. Le président de la FIFA M Infantino est l’architecte de ce scénario. Il a juste donné la feuille de route aux présidents de 2 fédérations bien connues pour atteindre l’objectif tracé.

« Je suis choqué. On met plus en avant une distribution de postes qu’un accord pour aller vers l’unité. On a l’impression qu’on a sacrifié l’Afrique sur l’autel de nos ambitions personnelles », s’était insurgé d’ailleurs Jacques Amouma. C’est comme ça que le président de la fédération Ivoirienne de football a jugé cette initiative « peu démocratique ».

Après avoir laissé planer le suspense quant au maintien de sa candidature, jacque Anouma  a finalement accepté  le consensus.

 Conséquence de cette anomalie, des sélections africaines n’ont pas tous leurs jours disponibles ( à 6 jours du début de la CAN). Au moins 8 jours sont nécessaire pour préparer au mieux la compétition la plus prestigieuse du continent. La Gambie a annulé son match amical face à l’Algérie.

 La FIFPro Africa, la branche africaine du syndicat international des joueurs, « demande que l’on respecte l’Afrique, son football, ses footballeurs et sa plus prestigieuse compétition ». MS (algerie.football)