10/08/2022

Galeries vidéos et photos

Equipe d'Algérie-Ligue 1 et Coupes

Algérie – Cameroun : Après la mascarade de l’arbitre Gassama, la FAF doit réagir auprès de la FIFA

Bakary Gassama
0Shares

L’équipe nationale d’Algérie n’a pas pu décrocher son billet pour le prochain mondial 2022 prévu au Qatar. Les algériens sont sous le choc. A une poigné de secondes, l’Algérie était au mondial, mais la naïveté des joueurs algériens a facilité la tâche au camerounais qui ont décroché le billet de la qualification à la 124e minute. Mais le match s’est déroulé dans des conditions très douteuses surtout sur le plan de l’arbitrage. 

 L’arbitre vicieux M Gassama a ajouté 4 minutes de temps additionnel lors de la prolongation de 30 minutes. L’arbitre Gassama a un gros problème avec l’Algérie. Sinon comment expliquer qu’il n’a même pas osé consulter la VAR sur le 1er but du Cameroun, où on voit clairement, qu’il y a une faute sur Aissa Mandi. L’arbitre aurait du prendre son temps pour vérifier la validité du but. Même les 2 arbitres allemands ont passé sous silence la faute sur Aissa Mandi, ce qui est vraiment bizarre.

Après avoir encaissé un but contre le cours du jeu, les algériens ont essayé d’égaliser, mais la réussite n’était pas au rendez-vous. ET Belaïli rate un but tout fait à 7 m du gardien Onana, après un bon travail de Slimani. Le tir de Belaïli n’était même pas cadré(27e). Belaïli a fait n’importe quoi, avec ce grand ratage, il a contribué dans l’élimination de l’équipe d’Algérie. ET l’arbitre aurait pu lui accorder un penalty à la 38e minute lors d’un duel avec un défenseur camerounais. 

Lors de la 2e période et durant les 20 premières minutes, les camerounais ont voulu en finir en faisant le break. Mais M’Bolhi a fait un sauvetage miraculeux en deux fois (67e). Depuis l’entrée de Bendebka à la place de Zerrouki (76e minute), l’Algérie a pris un ascendant sur le Cameroun. L’arbitre Gassama a sifflé un hors jeu sur Slimani suite au dégagement du gardien Onana en corner du puissant tir de Mahrez. Alors que Slimani n’avait rien avoir avec l’action. Incroyable : cet énergumène montre encore une fois ses mauvaises intentions.

On passe maintenant aux prolongations et plus exactement à la 98e minute. Slimani entre deux joueurs camerounais trompe Onana de la tête. But annulé puisque le « vicieux » estime que Slimani a utilisé sa main pour marquer. Et là il ne se prive pas d’aller consulter la VAR. Contrairement au premier but du Cameroun où une faute a été commise sur Aissa mandi.

Le « vicieux » aurait pu accorder un penalty à l’Algérie suite à deux fautes sur Slimani et Ghezzal (qui a remplacé Belaïli à la 108e minute) dans les 18 mètres lors de la prolongation. Mais l’Algérie malgré l’arbitrage vicieux arrive à égaliser d’une jolie tête de Ahmed Touba ( qui a remplacé Atal à la 96e minute). Heureusement le but était limpide sinon le « vicieux » l’aurait invalidé encore pour une raison ou pour une autre.

L’arbitre accorde 4 minutes de temps additionnel pour une prolongation de 30 minutes. Et la suite on l’a connait.

 Maintenant , il faut que la FAF fasse un recours dans les temps. On a bien fait rejouer le match Afrique du Sud – Sénégal il y a 1 an pour une bourde de l’arbitre qui a été suspendu à la suite. Là l’arbitrage vicieux de Gassama est plus que flagrant. Le premier but du Cameroun est une répétition d’une séance d’entraînement de Rugby.  SM – algerie.football