30/01/2023

Tout le football algérien en Images et Vidéos

Des news propres et sans buzz

CHAN-2022 (Gr.A/ 1re journée) Algérie-Libye : Bougherra veut gagner le premier match

Bougherra
0Shares

APS – Le sélectionneur de l’équipe nationale de football A’, composée de joueurs locaux, Madjid Bougherra a relevé jeudi l’importance de gagner le match d’ouverture du Championnat d’Afrique des nations CHAN-2022 (reporté à 2023), vendredi face à la Libye au stade Nelson Mandela de Baraki (20h00), dans le cadre de 1re journée (Gr.A).

“C’est très important de commencer une compétition par une victoire, toutes les équipes travaillent pour gagner ce premier match. Les joueurs sont déterminés à gagner. Il faut rester humbles, chaque match est une finale, on est là pour éviter les mauvaise surprises. On essaye de se focaliser sur tout. Ce sera un match d’ouverture dans un nouveau stade devant nos supporters. Les matchs Algérie-Libye ont été toujours serrés entre deux équipes joueuses”, a affirmé Bougherra lors d’une conférence de presse tenue au stade de Baraki.

L’Algérie signe son retour à la compétition, douze ans après sa dernière apparition lors de l’édition 2011 au Soudan. Outre la Libye, vainqueur de l’épreuve en 2014 (Afrique du Sud), les Verts affronteront également l’Ethiopie (mardi 17 janvier) et le Mozambique (samedi 21 janvier).

“Nous allons entamer l’une des plus belles CHAN de l’histoire. Un derby nord-africain, entre deux équipes de qualité qui se connaissent bien. Je suis très fier des joueurs, ils sont déterminés et prêts pour le tournoi. J’espère que tout le travail effectué tout au long des derniers mois sera récompensé. Nous allons tout faire pour aller loin dans le tournoi”, a-t-il ajouté.

Interrogé sur la mauvaise passe que traverse la sélection nationale, avec un bilan de trois nuls et une défaite, lors des quatre derniers matchs-tests, l’ancien capitaine des “Verts” refuse de s’alarmer.

“Je ne suis pas inquiet. On ne gagne plus mais on prend peu de buts. Sur le dernier match (samedi face au Ghana 0-0, ndlr) on a manqué de réalisme, c’est des périodes dans le football, on a travaillé dessus, il s’agit d’une histoire de confiance. Il ne faut pas mettre de la pression sur cette équipe-là. Il ne faut pas comparer cette sélection à l’équipe A. C’est une autre équipe avec un autre style de jeu, l’apport du public sera très important pour pousser les joueurs à trouver la faille et marquer”.

L’effectif au grand complet

Concernant l’effectif, Bougherra s’est réjoui de pouvoir apporter les derniers réglages en présence de l’ensemble des joueurs, ce qui devrait lui permettre d’avoir l’embarras du choix pour aligner un onze conquérant.

“Nous avons récupéré tout le monde, y compris Islam Bakir, le dernier à rejoindre le groupe hier. L’essentiel est qu’on travaille avec un groupe à 100%”, a-t-il souligné.

Sur un plan purement tactique, Bougherra n’a pas tari d’éloges sur ses joueurs, estimant que chacun d’eux aura à accomplir la double tâche : défensive et offensives, dans l’objectif de réussir leurs débuts dans cette 7e édition.

“Collectivement sur l’aspect défensif, tout le monde s’adhère. Sur le plan offensif, nous avons une moyenne de deux buts par match, c’est un bon signe. Nous avons des joueurs talentueux qui ont cette envie de briller. J’insiste à dire qu’un match amical est différent par rapport à un rendez-vous officiel”.

Ce match d’ouverture sera suivi par un public des grands jours. Pour Bougherra, il s’agit d’une “motivation supplémentaire” pour ses joueurs, afin de passer l’écueil des “Chevaliers de la Méditerranée”.

“En tant que joueur ou entraîneur on est toujours en mission, l’Algérien aime son pays. Nous sommes en mission, déterminés et motivés de pouvoir jouer devant nos supporters, à nous de faire le job. Le stade sera plein à craquer, ce sera magnifique pour nous. Je leur demande de nous prêter main forte jusqu’à la dernière minute”.

Enfin, l’ancien défenseur de l’équipe nationale a estimé que le “CHAN sera une belle opportunité pour le joueur local de s’exprimer et essayer de taper dans l’œil des recruteurs, d’autant que l’Europe est juste à côté”.

Le défenseur et capitaine de l’équipe nationale de football A’, Ayoub Abdellaoui, a indiqué jeudi à Alger que les joueurs étaient “prêts” pour entamer le Championnat d’Afrique des nations CHAN-2022 (reporté à 2023) en Algérie (13 janvier-4 février), à commencer par le match d’ouverture, vendredi face à la Libye au stade Nelson Mandela de Baraki (20h00).

“Sur le plan psychologique, on est prêts pour la compétition. Avec le soutien de plus de 40.000 supporters, on aura plus l’envie d’aller marquer et se donner à fond, dans l’objectif de réussir ce premier test”, a déclaré Abdellaoui lors d’une conférence de presse tenue au stade de Baraki.

L’Algérie signe son retour à la compétition, douze ans après sa dernière apparition lors de l’édition 2011 au Soudan. Outre la Libye, vainqueur de l’épreuve en 2014 (Afrique du Sud), les “Verts” affronteront également l’Ethiopie (mardi 17 janvier) et le Mozambique (samedi 21 janvier).

“Il règne une très bonne ambiance au sein du groupe. Nous formons une seule famille, je pense que nous avons effectué une très belle préparation, nous sommes contents que le CHAN se déroule en Algérie. J’espère que ça va bien se passer vendredi soir face à la Libye”, a-t-il ajouté.

Le sociétaire du MC Alger a indiqué que l’Algérie devra conforter son statut de l’un des favoris de cette 7e édition, soulignant qu’il n’existait pas de pression négative.

“Oui, nous sommes l’un des favoris. On joue chez nous et devant notre public, mais il faut le prendre positivement pour éviter toute pression inutile, les joueurs ont conscience de cet aspect. Les équipes africaines ont beaucoup progressé, il faut attendre la fin de la phase de poules pour voir quelles seront les sélections qui vont sortir du lot”.

Et de conclure : “Les Supporters vont nous pousser à donner le meilleur de nous-mêmes, j’en suis persuadé. Nous sommes fiers et heureux de disputer ce tournoi chez nous. J’espère Inchallah que cette compétition nous portera bonheur”.