17/06/2024

Algérie Football

Le football Algérien : Images – Vidéos et archives

CHAN 2022 : LA CAF n’a pas sanctionné le Maroc, pourtant le Wydad de Casablanca s’est déplacé à Alger sans aucun soucis

caf
0Shares

La CAF a tranché dans l’affaire concernant le forfait non justifé de l’équipe du Maroc lors du CHAN 2022 qui s’est déroulé à Alger au mois de janvier passé.  Le jury disciplinaire de la Confédération africaine de football (CAF) a conclu que « la Fédération Royale Marocaine de Football n’a pas été en mesure de voyager et de participer au CHAN en raison de circonstances totalement indépendantes de sa volonté ».

Le Maroc, qui n’a pas eu l’autorisation pour faire un vol direct vers Constantine depuis Rabat. Et il a déclaré forfait lors de son premier match.  Après délibérations et examen des preuves, y compris un certain nombre de correspondances entre l’Algérie, le Maroc et la CAF, le jury disciplinaire décide que la FRMF n’a pas été en mesure de voyager et de participer au CHAN. Cela en raison de circonstances totalement indépendantes de sa volonté. Et en tant que tel aucune sanction de quelque nature que ce soit n’est imposée à la FRMF. C’est ce qui est annoné sur le site internet de la CAF ce samedi 4 mars. Et pourtant le Wydad de Casablanca s’est déplacé à Alger via Tunis. C’était pour affronter la JSKabylie lors de la 2e journée de la ligue des champions africaine. 

Le jury disciplinaire de la CAF a aussi rejetté la demande de dommages et intérêts de la Fédération Algérienne de Football. Et il n’ y a pas si longtemps la CAF sanctionne l’Algérie. Cela suite à son forfait face à la Libye. Le motif était pour des raisons sécuritaires en Libye. 

Tous les africains conscients savent que Lekjaa ( président de la FRMF) et sa clique bien installée à la CAF. Ils contrôlent les grandes décisions de cette institution. Le président de la CAF M Motsepé n’a qu’un petit rôle secondaire. D’ailleurs c’est M Infantino le président de la FIFA, qui a installé Motsepé a la tête de la CAF. Il a organisé un vote pour une élection à candidature unique. Et M Infantino a bien partagé ensuite les postes clés entre le reste des présidents des certaines fédérations africaines bien triées. Au départ il y avait 3 candidats pour la présidence de la CAF. Tout s’est joué dans les coulisses, un véritable scandale qui est passé sous silence. 

Il est grand temps pour l’Afrique de retrouver sa souvrainté et son indépendance. Et limiter le nombre de fonctionnaires par pays à moins de 4% du nombre total des fonctionnaires travaillant à la CAF. Cela permettra d’enrayer l’hégémonie d’un pays X ou Y sur les décisions et le fonctionnement de la CAF. algerie.football