24/06/2024

Algérie Football

Le football Algérien : Images – Vidéos et archives

Ligue 1 Mobilis: La LFP fixe le mercato d’hiver du 5 janvier au 5 février 2024

0Shares

APS  – La deuxième période d’enregistrement (mercato d’hiver) du championnat de Ligue 1 Mobilis de football est fixée du 5 janvier au 5 février 2024, a annoncé la Ligue de football professionnel (LFP) dimanche dans un communiqué publié sur son site officiel.

“En application des décisions du bureau fédéral de la Fédération algérienne (FAF) en date du 9 novembre 2023, il est porté à la connaissance de la Ligue de Football Professionnel et des clubs de football du championnat professionnel, que les dispositions réglementaires relatives à la deuxième période d’enregistrement pour la saison 2023-2024, sont comme suit: La 2e période d’enregistrement des licences est fixée du 5 Janvier jusqu’au 5 février 2024. Cette période d’enregistrement des licences est réservée exclusivement pour les joueurs de la catégorie sénior”, précise la même source.

L’instance dirigeante de la compétition a souligné que “le nombre de joueurs autorisés pour le recrutement, lors la 2e période est de cinq joueurs, y compris les joueurs étrangers, dans la limite du nombre autorisé (27 joueurs dont 3 étrangers au maximum). Tous les clubs n’ayant pas atteint le nombre de 27 joueurs sont autorisés à compléter leur recrutement.

Par ailleurs et pour éviter les litiges financiers entre les clubs et les joueurs ou entraîneurs étrangers, la LFP a indiqué que “le club recrutant un joueur et/ou entraîneur étranger doit obligatoirement verser au compte bancaire de la LFP, une caution financière, équivalente à douze (12) mois de salaires nets pour chaque personne recrutée. L’attestation de versement doit être jointe au dossier. Au terme du contrat liant le club et le joueur ou l’entraineur, et si aucun contentieux financier n’est signalé, le club a le droit de récupérer la caution financière.”

Sur le plan financier, “les clubs sont tenus de respecter leurs obligations financières vis-à-vis des joueurs et des autres clubs conformément aux conditions stipulées dans les contrats signés avec leurs joueurs professionnels et dans les contrats de transferts. Tout club ayant retardé un paiement de plus de 30 jours sans base contractuelle est passible de sanctions conformément au règlement disciplinaire”, souligne le communiqué.

Concernant l’indemnité de formation, “elle devra être obligatoirement payée par un club qui fait signer à un joueur de moins de 23 ans son premier contrat professionnel”.

Enfin, évoquant l’interdiction de recrutement, la LFP a affirmé que “chaque club interdit de recrutement suite à une décision de la CNRL sera mis en garde et menacé de déduction de points ou de rétrogradation en cas de non-paiement ou de non-respect de la décision dans le dernier délai de grâce, conformément au code disciplinaire de la FAF.”