Quatre Algériens classés dans le Top 30 des meilleurs joueurs africains de l’histoire

Partager sur votre compte
  •  
  •  
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Shares

PARIS (APS) – Quatre anciens internationaux algériens figurent dans le classement des 30 meilleurs joueurs africains de l’histoire établi par le magazine France Football et dont la première place est revenue à l’actuel président libérien, Georges Weah, le seul et unique Ballon d’Or France Football africain de l’histoire.

Les quatre joueurs algériens classés sont Lakhdar Belloumi (22e), Rachid Makhloufi (15e), Mustapha Dahleb (8e) et Rabah Madjer (6e).

Lakhdar Belloumi, fabuleux meneur de jeu de la sélection entre la fin des années 1980 et la fin des années 1990, a été un des grands artisans de la grande réussite de l’Algérie lors des différentes campagnes de Coupe d’Afrique des nations de l’époque. La sélection avait en effet atteint la première finale de son histoire en 1980 (défaite face au Nigeria 3-0), puis trois demi-finales en 1982, 1984 et 1988. Il a également obtenu le Ballon d’Or africain en 1981.

Makhloufi est le deuxième Algérien à apparaître dans le Top 30. Un visage historique des débuts de l’Algérie. Légende de l’AS Saint-Etienne où il y a, en tout, passé neuf saisons, Makhloufi a été de la première équipe de l’histoire de son pays, faisant partie par exemple de l’équipe du FLN pendant la Guerre de libération nationale. Après sa carrière de joueur, il a également dirigé la sélection nationale dans les années 1970 avec, à la clé, une médaille d’or aux Jeux méditerranéens 1975 à domicile.

L’ancienne star du Paris SG Mustapha Dahleb occupe la 8e place avec le Malien Seydou Keita. Pas vraiment en réussite au niveau des résultats avec la sélection algérienne, malgré une quatrième place à la CAN en 1982 et une participation au Mondial de la même année en Espagne, Dahleb a notamment émerveillé le Parc des Princes de sa classe après avoir découvert l’hexagone sous les couleurs de Sedan.

Rabah Madjer est sixième du Top 30 de France Football. Ballon d’Or africain en 1987, Madjer a été de la campagne de la seule victoire algérienne dans l’histoire de la CAN, en 1990. En France, les supporters du Racing club de Paris se souviennent de son passage au milieu des années 1980. Il a inventé un geste (une talonnade) qui porte encore son nom 32 ans après.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *