27/01/2022

Galeries vidéos et photos

Equipe d'Algérie-Ligue 1 et Coupes

Maroc – Algérie : Les Verts doivent être hyper-motivés en plus d’un bon coaching pour gagner ce match

algerie coupe arabe
0Shares

ALGER (APS) – L’équipe nationale A’ de football, a bouclé mardi soir le premier tour de la Coupe arabe de la Fifa-2021 au Qatar (30 novembre – 18 décembre), en faisant match nul dans le derby nord-africain face à l’Egypte (1-1), non sans dégager des signes d’inquiétudes, à trois jours du choc face au Maroc, en quarts de finale de cette 10e édition.

Après avoir entamé admirablement le tournoi, en dominant outrageusement des Soudanais méconnaissables (4-0), grâce notamment à un doublé de Baghdad Bounedjah, les « Verts » se sont heurtés par la suite à une accrocheuse équipe du Liban (2-0), dont le compartiment défensif a tenu bon jusqu’aux vingt dernières minutes de la partie.

Sur une étincelle de Youcef Belaïli, ce dernier provoque un penalty, transformé par le capitaine du jour Yacine Brahimi (70e), avant que le rentrant Tayeb Meziani, ne corse l’addition dans le temps additionnel, et signe du coup son premier but sous le maillot national.

Qualifiée au terme de cette deuxième rencontre, au même titre que l’Egypte, avec 6 points chacun, et en ayant la même différence de buts (+6), les deux favoris du groupe allaient se donner rendez-vous mardi soir au stade Al-Janoub d’Al-Wakrah.

Qualifié par les observateurs comme étant le match le plus intense et disputé de la phase de poules, Algériens et Egyptiens, qui se sont quittés sur un score de parité (1-1), se sont fait départager au terme du classement du « fair-play », selon les règlements de la compétition chapeautée par la Fifa.

Avec 4 cartons jaunes et un rouge (expulsion du jeune Yacine Titraoui à la 90e+4,ndlr) pris au cours de cette rencontre, l’Algérie a fini par céder la première place à l’Egypte, qui a pris 3 cartons jaunes.

« Finir deuxième du groupe à cause des cartons c’est triste, mais on est contents du comportement de l’équipe. On aurait pu tuer le match en première mi-temps mais ce n’est pas grave, c’était un derby serré », a réagi le sélectionneur national Madjid Bougherra à l’issue de la partie.

Face à l’Egypte, l’équipe nationale a fait preuve d’irrégularité dans le jeu. Après avoir bien entamé la partie, parvenant à ouvrir le score grâce au défenseur Mohamed Amine Tougaï (19e), les « Verts » ont reculé d’un cran en seconde période, par manque de fraîcheur physique, laissant l’initiative du jeu aux « Pharaons ».

L’engagement physique était intense entre les deux équipes, mais les joueurs algériens ont fini par tomber dans le piège, en récoltant quatre cartons jaunes et un rouge, qui allaient être fatal dans le décompte final.

Les « Verts », dont le rendement en deuxième mi-temps n’a pas été à la hauteur, devront impérativement revoir leur copie, à quelques jours du derby maghrébin face au Maroc, double détenteur du Championnat d’Afrique des nations CHAN, réservé aux joueurs locaux et auteur d’un sans faute au premier tour du tournoi. Les Algériens ont les moyens de passer l’écueil des Marocains, à condition de s’appliquer et réaliser le match parfait.

Côté satisfaction, le milieu offensif d’Al-Rayyan SC (Qatar) Yacine Brahimi, de retour en sélection après plusieurs mois d’absence, a été de loin le meilleur joueur côté algérien, de la phase de poules. L’ancien joueur du FC Porto (Portugal) gagne des points, en vue d’une éventuelle convocation pour la Coupe d’Afrique des nations CAN-2021 (reportée 2022, ndlr) au Cameroun (9 janvier – 6 février).

Sur l’ensemble des 23 joueurs convoqués pour cette Coupe arabe, Bougherra a utilisé 20 joueurs lors des trois matchs de la phase de poules. Il a laissé sur le banc le gardien de but Abderrahmane Medjadel (Paradou AC), ainsi que les deux défenseurs Aymen Bougherra (Paradou AC) et Ayoub Abdellaoui (Al-Ittifaq/ Arabie Saoudite).