28/01/2023

Tout le football algérien en Images et Vidéos

Des news propres et sans buzz

L’Arbitrage en Afrique : Les révélations incroyables d’un ex international égyptien des années 80

Bakary Gassama
0Shares

Depuis l’interview qu’a accordé le sélectionneur national Djamel Belmadi où il pointait de doigt l’arbitrage catastrophique de l’arbitre gambien Bakary Pape Gassama et cela sans citer la Fecafoot ou le Cameroun. Mais certains « donneurs de leçons » ont commencé à attaquer frontalement à Djamel Belmadi. Et un journaliste demande même à la FIFA de sévir. Sachant que ces personnes n’appartiennent pas au continent africain.

Un ex arbitre (qui a osé donné un coup de pied dans un match d’un certain championnat et qu’un ex joueur international marocain a accusé de propos raciste) s’est déjà  permis de critiquer l’arbitrage d’un match de sa sélection nationale face à l’Allemagne et ainsi que la VAR. Et pour Belmadi c’est interdit. On est dans la géométrie variable.

Maintenant revenons à la sortie médiatique de sélectionneur national. Belmadi a parlé d’éthique sportive en pointant de doigt la prestation catastrophique de Gassama.  On se pose des questions sur le communiqué de la fédération camerounaise de football (Fecafoot ), alors que Belmadi n’a jamais cité dans son interview ni  le Cameroun, ni la Fecafoot. Un proverbe arabe dit «  celui qui n’a pas la paille dans le ventre, n’a pas à avoir peur du feu »

 Eto’o et la Fecafoot ont-ils commis une faute monumentale en voulant défendre Gassama?. Pourquoi se sentir visé pour aller jusqu’à publier un communiqué, alors qu’on n’est pas cité dans un article auquel on édite un communiqué?. Même la fédération Gambienne s’est invitée dans la danse en défendant un arbitre indéfendable.

Notons que la FAF a répondu à la Fecafoot qui s’est invitée dans un débat qui ne la concernait pas.

La FAF a terminé son communiqué par ce passage : “La FAF se réjouit d’avance et se fera un réel plaisir d’accompagner la FECAFOOT dans sa quête de mettre toute la lumière sur cette affaire devant la Commission d’Ethique de la FIFA ; car l’Ethique et l’intégrité ont toujours fait partie des principes défendus crânement et en toute circonstance par l’Algérie”.

En tous les cas en afrique rien n’est étonnant. De Johansbourg à Alger et du Caire à Dakar : l’arbitrage a fait des dégâts.

Ecoutons dans la vidéo ci-dessous, les révélations de l’ancien capitaine d’équipe du Zamalek et international Egyptien  ( Farouk Jaafar). il raconte comment certains arbitres proposaient leur services aux clubs Egyptiens lors des matchs de coupe d’afrique des clubs et des vainqueurs de coupes.

 Il parle même du fameux match qualificatif à la coupe du monde 1990 :  Egypte – Algérie, joué au Caire dans une ambiance électrique. Et où l’arbitre Tunisien M Ali Bennacer n’a pas validé un but valable à l’Algérie ( selon farouk Jaafar). Le ballon a franchi la ligne. Avec ce but c’est l’Algérie qui serait qualifiée au mondial Italien. MS ( algerie.football)

 Vidéo – Les révélations de joueur Egyptien Farouk Jaafar sur les dérives graves de l’arbitrage africain ( sous -titrée en français)